29.03.2019, 12:00

En dix ans, Entremont Autrement a redistribué les cartes du jeu politique

Premium
chargement
En 2016, Entremont Autrement fête l'entrée de quatre candidats au sein des exécutifs. De gauche à droite: Basile Darbellay à Liddes, Olivier Bender à Vollèges, Urbain Gaillard à Orsières et Antoine Cretton à Bagnes.

Politique Dix ans après sa création, Entremont Autrement pèse 18% des voix du district. Le parti a chamboulé l’échiquier politique d’Entremont et a poussé les partis traditionnels à se réinventer.

L’existence d’Entremont Autrement s’est jouée à un cheveu. Un rien aurait suffi à ce que le mouvement ne s’étouffe dans l’œuf. C’était en 2009 lors des élections cantonales. «Aucun de nos candidats n’a été élu. Mais à l’analyse des résultats, nous avons constaté que cela s’était joué à 30 listes près. Ce chiffre nous a redonné de l’espoir et...

À lire aussi...

PolitiqueLe Mouvement Entremont Autrement a fêté ses dix ans d’existence à BrusonLe Mouvement Entremont Autrement a fêté ses dix ans d’existence à Bruson

Top