15.07.2020, 20:33
Lecture: 4min

Bagnes, les inculpations lancent la campagne pour les communales

Premium
chargement
Lors des élections communales de 2016, l’affaire des constructions de Bagnes n’avait pas empêché le PDC de conserver sa majorité absolue.

Constructions illicites Quatre des cinq prévenus dans l’affaire des constructions illicites sont PDC. Si personne ne demande la démission du président et du secrétaire, les partis minoritaires mettent en cause la domination du PDC. Réactions.

A trois mois des élections communales, le procureur général adjoint a prévenu cinq personnes dans le cadre de l’affaire des constructions illicites de Bagnes. Cette affaire empoisonne la commune depuis 2015, date de sa révélation par «Le Nouvelliste». En tant qu’anciens conseillers communaux, successivement à la tête de la commission des constructions, Jean Baillod et Eric Fumeaux sont visés, de même que l’ancien président de la commune, Christophe Dumoulin. La procédure est...

À lire aussi...

JusticeQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de BagnesQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de Bagnes

EnquêteConstructions illicites: comment Verbier s'est enlisée dans ses propres erreursConstructions illicites: comment Verbier s'est enlisée dans ses propres erreurs

EnquêteConstructions illicites: à Verbier, ces chalets qui embarrassent les autoritésConstructions illicites: à Verbier, ces chalets qui embarrassent les autorités

ExpertiseConstructions illicites: la commune de Bagnes pourrait devoir dédommager les propriétairesConstructions illicites: la commune de Bagnes pourrait devoir dédommager les propriétaires

Top