Bagnes: le président Eloi Rossier condamné pour faux dans les titres

chargement

Justice Le Ministère public condamne le président de Bagnes et son secrétaire communal pour faux dans les titres. Les documents relatifs au licenciement du lanceur d’alerte Gabriel Luisier contenaient une fausse date et un motif fictif. L’élu fera recours.

  03.10.2018, 18:02
Premium
Le Ministère public condamne Eloi Rossier pour faux dans les titres dans le cadre du licenciement du lanceur d’alerte Gabriel Luisier.

Au téléphone, Gabriel Luisier se décrit «satisfait et soulagé». Selon le communiqué qu’ils ont eux-mêmes transmis ce mercredi à la presse, le président démocrate-chrétien Eloi Rossier et son secrétaire communal Frédéric Perraudin ont été respectivement condamnés à 20 et 15 jours-amende avec sursis, ainsi qu’à des amendes fermes. Elles se montent à 1400 et 300 francs. Ce verdict fait suite à...

À lire aussi...

Le coin des famillesEntremont: un été pour visiter la région en résolvant des énigmesEntremont: un été pour visiter la région en résolvant des énigmes

Transport scolaireDès la rentrée, un bus transportera les élèves des Mayens de Saxon. Epilogue d’une lutte de sept ansDès la rentrée, un bus transportera les élèves des Mayens de Saxon. Epilogue d’une lutte de sept ans

InfrastructuresMartigny: la passerelle du Rosel bientôt remise en placeMartigny: la passerelle du Rosel bientôt remise en place

MobilitéLa Fouly: un projet gagnant pour offrir un cœur de villageLa Fouly: un projet gagnant pour offrir un cœur de village

EnergieRésultats exceptionnels pour les Forces motrices de SembrancherRésultats exceptionnels pour les Forces motrices de Sembrancher

Top