23.09.2018, 17:30
Lecture: 5min

Bagnes: «Je ne savais pas que répondre, alors j’ai dit que la raclette était d’origine neuchâteloise»

Premium
chargement
Dimanche au Châble, David Lewis a appris à racler aux côtés du roi de la raclette, Eddy Baillifard.

Insolite En mars dernier, le britannique David Lewis s’était vu refuser sa naturalisation par la commune schwytzoise de Freinbach, pour ne pas avoir su définir l’origine valaisanne de la raclette. Invité de la manifestation «Bagnes Capitale de la Raclette», il a raconté sa mésaventure au «Nouvelliste».

L’histoire de David Lewis avait fait la une des médias nationaux. En mars dernier, ce Britannique, qui a passé toute son enfance dans le canton de Vaud, s’est vu refuser sa naturalisation par la commune schwytzoise de Freinbach, où il réside depuis 2011. Le motif? Ne pas avoir su définir l’origine valaisanne de la raclette.

En guise de consolation, l’Interprofession Raclette du Valais AOP et...

À lire aussi...

PiègeMartigny: le dealer vend sa coke à un policier infiltréMartigny: le dealer vend sa coke à un policier infiltré

TraficLe tunnel de la Monnaie, aux Trappistes, sera fermé en journée vendrediLe tunnel de la Monnaie, aux Trappistes, sera fermé en journée vendredi

Service publicVernayaz perd sa PosteVernayaz perd sa Poste

Vernayaz perd sa Poste

L'office postal de Vernayaz ferme à son tour. Ses prestations seront assurées par le Denner Satellite dès la mi-janvier.

  21.10.2020 11:43  La Poste

AnnulationMartigny-Bourg: le coronavirus joue un tour de cochon à la Foire au lardMartigny-Bourg: le coronavirus joue un tour de cochon à la Foire au lard

EconomieLa Distillerie Morand honorée pour son esprit d’entreprise à long termeLa Distillerie Morand honorée pour son esprit d’entreprise à long terme

Top