13.02.2019, 18:34

Accusé d’infractions par les antispécistes, l’abattoir de Martigny portera plainte pour effraction

chargement
L'abattoir de Martigny est bel et bien une propriété privée, dans laquelle le ou les auteur(s) des images tournées l'été dernier sont rentrés illégalement.

Martigny La direction de l’abattoir de Martigny portera plainte contre l’association antispéciste Pour l’égalité animale (PEA), qui a publié mardi des images tournées illégalement dans l’abattoir l’été dernier. PEA nie avoir tourné elle-même ces vidéos.

Il y aura bel et bien dépôt d’une plainte pour effraction pour les images tournées en juillet et août 2018 à l’abattoir de Martigny. Le directeur du lieu, Gaëtan Borgeaud, le confirme. «Il pourrait s’agir d’une fenêtre cassée que nous avions remarquée. Dans un premier temps, rien de suspect n’était à déplorer, aucun objet disparu ni aucune marchandise dérobée n’ont été constatés. Nous pensions plutôt qu’il s’agissait d’un simple acte de vandalisme gratuit».

A lire aussi : Abattoir de Martigny: les images font débat

«Ce n’est pas nous, ça ne sert à rien»

La plainte sera déposée contre l’association PEA, qui a rendu publiques ces images mardi. «Je le répète: ce n’est pas nous qui avons filmé, ces images nous ont été envoyées anonymement par la poste», réagit Fabien Truffer, porte-parole de PEA. «Une plainte contre nous ne servira donc pas à grand-chose. Au contraire, cela peut se retourner contre la direction de l’abattoir en donnant l’image de gens qui tirent sur le messager pour éviter de se remettre en question.»

A lire aussi : L’abattoir de Martigny dans le viseur des antispécistes
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolémiqueAbattoir de Martigny: débat choc sur une vidéoAbattoir de Martigny: débat choc sur une vidéo

Top