«Le Valais doit avoir le contrôle du joystick qui pilote tous les barrages.» La grande interview de Stéphane Maret, directeur de FMV

chargement

Energie Stéphane Maret a entamé sa carrière à la tête des FMV en pleine pandémie. Vendredi, il participe à l’assemblée générale toujours à distance. Mais il en a profité pour évoquer les grands enjeux énergétiques qui attendent le Valais à travers notamment les retours de concessions.

 19.06.2021, 05:30
Lecture: 12min
Premium
Stéphane Maret, directeur général de FMV SA (Forces Motrices Valaisannes SA).

Stéphane Maret, vous avez commencé votre travail de directeur des FMV en pleine pandémie il y a une année. Cela doit être un peu bizarre, non?

Oui, surtout qu’une partie du travail d’un directeur, c’est de toucher des mains et je n’ai encore touché aucune main. (Sourire.) C’est donc très compliqué en termes de visibilité et de contacts...

À lire aussi...

Politique énergétiqueLoi sur l’énergie: prudent sur les interdictions, le Valais plaide pour des mesures incitativesLoi sur l’énergie: prudent sur les interdictions, le Valais plaide pour des mesures incitatives

HydroélectricitéRetour des concessions: un document permet aux communes valaisannes de s’y retrouverRetour des concessions: un document permet aux communes valaisannes de s’y retrouver

NominationStéphane Maret devient président des producteurs d’énergie électrique du ValaisStéphane Maret devient président des producteurs d’énergie électrique du Valais

EnergieLe Valais entre dans l’ère de la troisième électrificationLe Valais entre dans l’ère de la troisième électrification

Top