27.07.2019, 12:00

Glacier du Rhône: nouvelle bâche pour sauver quelques mètres

chargement
Autour de 100 000 francs sont nécessaires chaque année pour protéger le bas du glacier.

Réchauffement climatique Chaque année la famille Carlen change les bâches qui recouvrent la partie inférieure du glacier du Rhône pour en ralentir la fonte.

La famille Carlen exploite depuis quatre générations le Belvédère, la buvette d’où les visiteurs peuvent admirer le Glacier du Rhône. Elle est aux premières loges pour constater sa lente agonie.

Année après année, depuis le début du siècle, elle recouvre de bâches la partie inférieure afin de ralentir la fonte et protéger la grotte glaciaire, sa principale attraction. Les toiles ont été changées le 24 juillet dernier, comme chaque été, pour un coût d’environ 100 000 francs.

Exploitant actuel, Philipp Carlen est persuadé de leur efficacité. «Le glacier perd entre sept et neuf mètres par an. Sous les couvertures la diminution n’est que d’un mètre.»
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

IntempériesLes poches glaciaires, ces phénomènes surveillés mais imprévisiblesLes poches glaciaires, ces phénomènes surveillés mais imprévisibles

EcologieGletsch: maigre consolation, le recul du glacier du Rhône favorise la biodiversitéGletsch: maigre consolation, le recul du glacier du Rhône favorise la biodiversité

Top