11.07.2018, 09:54

"Dans sa forme actuelle, Le Matin est mort", estime Christian Constantin

chargement
Christian Constantin a dessiné les contours de son projet pour "Le Matin".

 11.07.2018, 09:54 "Dans sa forme actuelle, Le Matin est mort", estime Christian Constantin

Médias Le président du FC Sion, qui veut faire du quotidien orange un bimensuel sportif, détaille davantage son projet. Il le dit dans un entretien accordé à l'Illustré, le modèle économique nécessite d'être transformé mais la ligne éditoriale doit rester indépendante.

"Dans sa forme actuelle, Le Matin est mort", estime Christian Constantin. Le président du Fc Sion veut faire du quotidien un bimensuel de sport financé en partie par les clubs romands.

"Je n'ai pas l'ambition de vouloir sauver Le Matin. Dans sa forme actuelle, il n'y a rien à sauver, excepté le réseau. Avec 6 millions de pertes annuelles et moins de 10'000 abonnés, le journal est mort, la pub et la manière de penser des journalistes sont mortes", souligne-t-il dans un entretien paru dans L'Illustré.

 

 

Avec le disparition du Matin, le sport romand est en danger, estime Christian Constantin. Le Valaisan étudie avec l'éditeur Tamedia un projet mixte - papier et digital - pour la rentrée, en septembre.

Participation des clubs

Le président du FC Sion compte sur la mobilisation des clubs de football et de hockey romands de l'élite. "Si tous les clubs participent, je pense pouvoir lever environ 2 millions de francs", relève-t-il.

Des discussions sont en cours. Tamedia mettrait à disposition son réseau de caissettes et ses infrastructures et participerait au capital de départ à hauteur de 200'000 à 300'000 francs.

Modèle économique à revoir

"L'indépendance journalistique ne sera pas remise en cause. Les journalistes auront toute latitude de dire tout le mal qu'ils pensent de moi s'ils jugent que j'ai licencié un entraîneur à tort", assure l'homme d'affaires. "C'est le modèle économique qu'il est urgent de changer, pas la ligne éditoriale", précise-t-il.

Christian Constantin ne croit pas, en l'état, au projet d'un Matin exclusivement numérique. "Il y a encore deux ou trois générations qui sont attachées au papier. Pour moi, le digital reste pour l'instant une sorte de mesure d'accompagnement", conclut-il.

Pour rappel, la première séance de médiation entre Tamedia et les représentants de son personnel s'est déroulée lundi. Elle a fait suite aux trois jours de grève la semaine dernière contre l'annonce de la fin du Matin papier et le licenciement de 36 personnes, dont 22 dans la réaction.

ATS

À lire aussi...

MEDIASRachat du "Matin": les Jeunes socialistes suisses veulent barrer la route à ConstantinRachat du "Matin": les Jeunes socialistes suisses veulent barrer la route à Constantin

MédiasLe Matin des Sports: Christian Constantin cherche des alliés auprès des autres clubs sportifsLe Matin des Sports: Christian Constantin cherche des alliés auprès des autres clubs sportifs

presseMédias: Christian Constantin et Tamedia envisagent un "Matin Sports" imprimé 18 fois par anMédias: Christian Constantin et Tamedia envisagent un "Matin Sports" imprimé 18 fois par an

PRESSEChristian Constantin intéressé par la reprise du "Matin"Christian Constantin intéressé par la reprise du "Matin"

médiasLausanne: grève des journalistes chez Tamedia maintenue, séance de conciliation jeudi matinLausanne: grève des journalistes chez Tamedia maintenue, séance de conciliation jeudi matin

Grève chez Tamedia maintenue

A l'issue de leur assemblée générale, les journalistes ont décidé mercredi de poursuivre leur grève. Une réunion de...

  04.07.2018 17:41

tristePresse romande: la dernière édition du journal "Le Matin" paraîtra ce samediPresse romande: la dernière édition du journal "Le Matin" paraîtra ce samedi

MédiasPresse romande: Tamedia claque la porte de la médiation sur Le Matin et condamne la version papierPresse romande: Tamedia claque la porte de la médiation sur Le Matin et condamne la version papier

Top