07.02.2020, 05:30

Congé paternité: la paire de l’UDC valaisanne divisée sur les pères

Premium
chargement
Pour le conseiller national Jean-Luc Addor, le congé paternité participe d’une politique nataliste. «Ce n’est pas à l’Etat de se mêler des familles», rétorque son collègue de parti Franz Ruppen.

Société Le référendum contre un congé paternité de deux semaines a abouti mercredi. En Valais, l’UDC du Valais romand n’a pas soutenu la récolte de signatures contre la nouvelle loi, contrairement à l’UDC du Haut. Analyse d’un Raspillegraben, plutôt inhabituel pour un parti généralement uni sur les questions de société.

L’UDC suisse alémanique a récolté suffisamment de signatures. Sans l’appui de ses sections romandes mais avec le soutien de quelques PDC et de jeunes PLR, son référendum contre un congé paternité de deux semaines a abouti mercredi. Les Suisses auront le dernier mot sur ce contre-projet à l’initiative populaire demandant quatre semaines. Le scrutin aura probablement lieu cet automne.

A lire aussi : Congé paternité de deux semaines: c’est le peuple qui...

À lire aussi...

SmartvotePour ou contre le congé paternité de quatre semaines? La position des partis valaisansPour ou contre le congé paternité de quatre semaines? La position des partis valaisans

Top