15.06.2020, 12:30

Une marge d’autofinancement record pour Saint-Maurice

chargement
Le principal investissement réalisé en 2019 par la commune de Saint-Maurice est la nouvelle caserne des pompiers construite conjointement avec la commune de Lavey-Morcles.

Comptes 2019 Après plusieurs années marquées par des déficits, les comptes 2019 de la commune de Saint-Maurice bouclent avec une marge d’autofinancement record. Mais cela s’explique par plusieurs éléments extraordinaires.

«Cette marge d’autofinancement de 6 millions de francs représente certainement un record dans l’histoire de la commune.»

Pour sa dernière présentation des comptes de Saint-Maurice en tant que président, Damien Revaz peut afficher un sourire de circonstance: «Après plusieurs années marquées par des déficits, le résultat de l’exercice 2019 est excellent. Cela est certes dû à des éléments extraordinaires, mais si l’on fait abstraction de ces derniers, les comptes seraient tout de même équilibrés.»

A lire aussi : Saint-Maurice: malgré un déficit, les comptes affichent une embellie

Transfert du réseau électrique

Le premier événement extraordinaire est le transfert du réseau électrique communal, courant 2019, à la société SES Energies SA dont la commune de Saint-Maurice détient l’entier du capital. «Accepté par le Conseil général, ce transfert a été valorisé à hauteur de 4,56 millions dans les comptes 2019», explique Damien Revaz.

Un impôt considérable sur les successions, qui a rapporté 1,2 million, a également contribué à l’augmentation des revenus. «Au final, alors que notre marge d’autofinancement a rarement dépassé les 2 millions de francs ces dernières années, soit le minimum nécessaire pour nous permettre d’autofinancer nos investissements, elle a atteint les 6 millions pour 2019.»

En contrepartie, plusieurs provisions et réserves latentes ont été augmentées, voire créées, afin de tenir compte, notamment, du contexte actuel lié à la pandémie souligne le président: «Nous avons ainsi provisionné 400 000 francs en relation avec le coronavirus, dont 120 000 francs pour des aides indirectes à la population sous forme de bons d’achat et 80 000 francs d’aide directe.»

L’endettement diminue

En 2019, les recettes se sont élevées à 30,3 millions de francs contre 23,7 millions au budget 2019 et 24,4 millions aux comptes 2018. La marge d’autofinancement a atteint les 6 millions contre 1,86 au budget et 2,2 aux comptes 2018.

Du côté des investissements nets (1,5 million), ils sont moins élevés que prévu en raison du report des travaux liés au torrent du Saint-Barthélémy et des décomptes finaux relatifs aux falaises des Fingles.

Le principal investissement est le financement de la nouvelle caserne des pompiers construite conjointement avec la commune de Lavey-Morcles: «Le coût final est de 2,5 millions pour Saint-Maurice, dont 1,6 million dans les comptes 2019.» Les autres concernent l’école primaire, les routes, le réseau d’eau et le réseau électrique.

A lire aussi : Saint-Maurice et Lavey-Morcles inaugurent leur caserne de pompiers intercantonale

Au final, l’endettement net par habitant a nettement diminué, passant de 2993 francs à fin 2018 à 2039 francs à fin 2019.

«Je suis bien conscient que cet excellent résultat est dû à des éléments extraordinaires mais je tiens à souligner que sans ces derniers, les comptes 2019 seraient tout de même équilibrés avec une amélioration de l’ordre de 500 000 francs par rapport au budget annoncé», conclut le président qui tirera sa révérence à la fin de cette année.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Remonter le tempsLes 850 ans de la bourgeoisie de Saint-Maurice dans un recueil vivantLes 850 ans de la bourgeoisie de Saint-Maurice dans un recueil vivant

Territoire (7/8)Saint-Maurice peut-elle rester seule?Saint-Maurice peut-elle rester seule?

Ma ville«Ce que j’aime à Saint-Maurice, c’est…»«Ce que j’aime à Saint-Maurice, c’est…»

Top