29.11.2018, 15:49

Un réseau de bus totalement remodelé au cœur du Chablais

chargement
La nouvelle offre MobiChablais sera disponible dès le 9 décembre dans la région.

 29.11.2018, 15:49 Un réseau de bus totalement remodelé au cœur du Chablais

TRANSPORTS Dès le 9 décembre prochain, l’offre MobiChablais permettra aux usagers de parcourir un vaste territoire regroupant les communes d’Aigle, Collombey-Muraz, Monthey et Ollon via onze lignes de bus urbains et d’agglomération, appelées à remplacer les existantes. Le tout 365 jours par an.

L’offre en transports publics s’étoffe dans le Chablais. Dès le 9 décembre, et ce sept jours sur sept de 5 heures à 1 heure du matin, MobiChablais permettra de parcourir un vaste territoire regroupant Aigle, Collombey-Muraz, Monthey et Ollon via onze lignes appelées à remplacer les existantes. Le nombre de kilomètres parcourus devrait quintupler pour dépasser quelque 1,1 million annuel. Au total 130 arrêts, dont 41 nouveaux, sont prévus. «Nous visons les 300 000 voyageurs en 2019, puis les 500 000 à l’horizon trois à cinq ans pour atteindre, à terme, le million», résume le directeur des Transports publics du Chablais (TPC), Grégoire Praz. En comparaison, l’AOMC transporte plus de 900 000 usagers par an.
«La mobilité pose un problème dans le Chablais. On se doit de trouver des solutions», avoue Yannick Buttet, président du comité de pilotage. «Et ce tant au niveau de la mobilité individuelle que de masse.»

Avec onze véhicules

Trois nouvelles lignes de bus desserviront Monthey et Collombey-Muraz. Deux de bus urbains seront dédiées au secteur d’Aigle. Six autres, dites d’agglomération, permettront de relier de nombreux points entre les quatre localités sans changer de véhicule. Enfin, cinq nouveaux secteurs (Choëx, Les Neyres, Les Illettes, Ollon et la zone industrielle d’Aigle) seront desservis sur demande.
 
Dans les centres urbains les bus circuleront à la demi-heure durant la phase de lancement. Les cadences seront doublées dès le 19 août 2019. La ligne 12 (Aigle - Monthey) sera fonctionnelle dès l’été.
 
Entre 5 et 6 heures en semaine, entre 5 et 9 heures le samedi et durant toute la journée du dimanche et les jours fériés, les transports s’effectueront uniquement sur demande et seront garantis dès un passager.

Arrêts sur demande

«Ces améliorations sont notamment dues à l’introduction d’une offre unique en Suisse», raconte Hugues Romain, chef du projet aux TPC. «Il s’agit de la possibilité de demander le passage d’un bus selon l’horaire défini, mais pour lequel l’arrêt n’est pas systématique.» Celui-ci pourra être sollicité avec une marge de 30 minutes par téléphone ou de 15 minutes via l’application mobile (voir encadré). Sans requête préalable, le bus ne circulera pas sur certains tronçons.
 
La flotte comptera onze véhicules (de 24 à 78 places), dont dix nouveaux (sept lors de la période de lancement). Une trentaine de chauffeurs ont été engagés pour assurer cette nouvelle offre.
 
 
La mobilité pose un problème dans le Chablais. On se doit de trouver des solutions.
Yannick Buttet, président du COPIL de MobiChablais
 
 

Hausse contenue

Le coût total s’élève à 5,5 millions de francs. Les subventions se montent à 7% pour le canton de Vaud, 8% pour le Valais et 8% pour les communes valaisannes limitrophes. Quant à la couverture du déficit, Monthey prendra à sa charge 41% d’une somme comprise entre 2,5 et 3 millions de francs annuels, Aigle et Collombey-Muraz, 25% et Ollon (seul le village est pris en compte dans le calcul), 9%.
L’introduction du MobiChablais n’entraînera pas de changement de tarification pour les usagers, hormis une hausse de 20 centimes pour les billets demi-tarif, côté valaisan.
 
Une application mobile
L’offre MobiChablais est assortie d’une application mobile (TPC Preview) destinée à faciliter les transports. A son ouverture, l’utilisateur sera géolocalisé et verra donc apparaître sur une carte les arrêts à sa proximité et la liste des départs mise à jour en temps réel. D’un clic, l’utilisateur pourra solliciter le passage d’un bus sur demande ou calculer un itinéraire vers tout autre point du réseau.
L’achat des billets sera possible via un système de SMS. Il pourra toutefois toujours se faire dans les gares ou encore à bord des véhicules. Le système sera compatible avec celui du réseau vaudois Mobilis.

 

A lire aussi: Chablais: nouvelles lignes de bus régionales dès décembre
 


Top