07.08.2020, 05:30
Lecture: 7min

Site chimique de Monthey: ce qui s’est produit à Beyrouth pourrait-il arriver ici?

Premium
chargement
En gare de Monthey, les produits chimiques côtoient les habitations. Plus pour longtemps.

Chimie L’explosion qui a secoué Beyrouth a réveillé certaines inquiétudes chez les Montheysans qui résident à proximité de la gare CFF et qui voient tous les jours des wagons de produits chimiques manipulés sous leurs fenêtres. Les entreprises du site se veulent rassurantes.

Nom de code: NH4NO3. Le nitrate d’ammonium. C’est une explosion causée par un mauvais stockage de 2750 tonnes de cette substance qui a transformé Beyrouth, ce mardi, en terre de désolation.

Un fait divers qui a réveillé les inquiétudes de certains Montheysans. Notamment des riverains de la gare CFF, qui voient tous les jours défiler, sous leurs fenêtres, des wagons remplis de produits chimiques aux inscriptions qu’ils...

À lire aussi...

drameExplosions à Beyrouth: le bilan s’alourdit à au moins 137 morts et 5000 blessésExplosions à Beyrouth: le bilan s’alourdit à au moins 137 morts et 5000 blessés

DrameLiban: Après l’explosion à Beyrouth, les hôpitaux se retrouvent saturésLiban: Après l’explosion à Beyrouth, les hôpitaux se retrouvent saturés

Les hôpitaux de Beyrouth sont saturés

Au lendemain d’une catastrophe dont les images de blessés ensanglantés et d’immeubles détruits ont rappelé la guerre...

  06.08.2020 06:45
Premium

ApocalyptiqueExplosions à Beyrouth: plus de 100 morts et 300’000 sans-abriExplosions à Beyrouth: plus de 100 morts et 300’000 sans-abri

IndustriesCoronavirus: le site chimique de Monthey veut à tout prix éviter de tirer la priseCoronavirus: le site chimique de Monthey veut à tout prix éviter de tirer la prise

Série 4/6Face à la pollution, les entreprises du site chimique de Monthey n’ont pas eu le choix: assainir ou mourirFace à la pollution, les entreprises du site chimique de Monthey n’ont pas eu le choix: assainir ou mourir

Top