01.09.2019, 11:00

Satom coupe l’alimentation de son réseau sur Monthey et Collombey-Muraz ce mardi

chargement
L'interruption devrait durer jusqu'à 22 heures ce mardi.

Thermoréseau Pour sécuriser l’approvisionnement de son thermoréseau, Satom doit effectuer des travaux qui vont engendrer une interruption générale de l’alimentation de son réseau. 5'500 ménages seront privés d'eau chaude durant une journée.

Il n’y aura plus d’eau chaude durant la journée de ce mardi, 3 septembre, pour les ménages de Monthey et Collombey-Muraz reliés au thermoréseau de SATOM. L’entreprise va effectuer des travaux de sécurité d’approvisionnement. L’objectif est d’éviter de reproduire l’incident de janvier 2017, où une conduite avait été accidentellement perforée, privant les usagers d’eau chaude et de chauffage durant plusieurs heures. «Nous ne devons plus revivre un tel épisode», explique Daniel Baillifard, le directeur. «Nous allons, pour ce faire, solidariser une 2e ligne à l’infrastructure existante.» L’entreprise va ainsi stopper son alimentation dès 7h du matin jusqu’à 22h. Pas moins de 5'500 ménages sont concernés par cette interruption. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FestivalSaint-Maurice: à la découverte du plus grand carillon de SuisseSaint-Maurice: à la découverte du plus grand carillon de Suisse

Une commune, une histoireVérossaz: l’épopée de l’inalpe à SalanfeVérossaz: l’épopée de l’inalpe à Salanfe

SuccèsMusique classique: Champéry a réussi son pariMusique classique: Champéry a réussi son pari

CoronavirusChristophe Darbellay: «Le canton autorisera ou pas les grandes manifestations, c’est une lourde responsabilité»Christophe Darbellay: «Le canton autorisera ou pas les grandes manifestations, c’est une lourde responsabilité»

Une commune, une histoireVionnaz: Bonne-Année vous adresse ses meilleurs vœuxVionnaz: Bonne-Année vous adresse ses meilleurs vœux

Top