Saint-Maurice: Patricia Lafarge remet le Café de la Gare après trente-cinq ans de service

chargement

Passage de tablier C’est le cœur léger que la patronne remet les clés de son Café de la Gare à Saint-Maurice, un établissement qui a multiplié les distinctions. Après trente-cinq ans de loyaux services, elle a vu le métier de restauratrice changer drastiquement. Rencontre.

 13.07.2021, 18:00
Lecture: 4min
Premium
Patricia Lafarge est à la retraite depuis fin juin: «J’ai toujours rêvé d’aller au festival Poésie en arrosoir, dans le canton de Neuchâtel. J’ai enfin le temps.»

Patricia Lafarge a le sourire aux lèvres. Elle a pris sa retraite fin juin, après quarante ans de carrière comme patronne de restaurant. Devant la majestueuse bâtisse de 1906, qui abritait il y a encore quelques jours le Café de la Gare, l’enseigne n’affiche plus son patronyme. «On vient de l’effacer», souffle-t-elle.

Une entrepreneuse sûre de ses...

À lire aussi...

EmploiValais: à peine rouverts, les restaurants et les bars sont en manque de brasValais: à peine rouverts, les restaurants et les bars sont en manque de bras

TémoignagesValais: enfin un nouveau départ pour ces restaurateurs qui ont repris un établissement en 2020Valais: enfin un nouveau départ pour ces restaurateurs qui ont repris un établissement en 2020

déceptionCoronavirus: malgré les assouplissements, les clients préfèrent les terrassesCoronavirus: malgré les assouplissements, les clients préfèrent les terrasses

CoronavirusLes restaurants valaisans se réjouissent de rouvrir leurs portesLes restaurants valaisans se réjouissent de rouvrir leurs portes

TerrassesComment les cafetiers-restaurateurs valaisans composent avec une météo capricieuseComment les cafetiers-restaurateurs valaisans composent avec une météo capricieuse

Top