29.07.2020, 11:00

Saint-Maurice: la place de la gare en grande réflexion

chargement
La place de la gare de Saint-Maurice compte des espaces stratégiques au sein de la commune.

Urbanisme Proche des écoles, du centre et des transports publics, le secteur de la gare est en zone réservée jusqu’en 2024. Diverses études quant à sa future affectation sont en cours.

Il concerne plus d’une dizaine de parcelles pour un total de 28'000 mètres carrés. Des surfaces importantes et idéalement situées entre les écoles, le centre-ville et les transports publics (bus, train ou parc and rail). Le territoire de la gare de Saint-Maurice compte en effet des espaces stratégiques au sein de la commune mais manque aujourd’hui néanmoins d’une vision urbanistique globale. 

Un emplacement décisif pour la ville 

«Actuellement ce secteur ressemble un peu à un terrain vague», remarque le président Damien Revaz. «Il est à mi-chemin entre une route, une place et un parking. Il faut réfléchir à une nouvelle affectation car il s’agit d’un secteur appelé à jouer un rôle majeur dans le développement de notre commune.»

Au cœur de ces terrains, différents propriétaires, dont les CFF, la Poste immobilière, la bourgeoisie, des privés et la Confédération. Cette dernière possède près de 5000 mètres carrés de ce territoire avec les bâtiments des anciens arsenaux qui, après le départ de l’armée il y a plus de quinze ans, avaient notamment abrité des entreprises, des ateliers artistiques et les pompiers de la ville. 

Un futur nouveau quartier?

Aujourd’hui ces immeubles militaires ainsi que le reste du périmètre sont donc appelés à être réaménagés. Le territoire est en cours d’analyse, où une planification test vient d’être lancée.

A lire aussi : Saint-Maurice vu par les collégiens (10.02.2020)

Le secteur abritera-t-il des habitats, des commerces ou une zone mixte? La circulation sera-t-elle toujours maintenue? «Aujourd’hui tout est envisageable. Nous devons examiner plusieurs aspects, dont la connexion entre les modes de transport. Nous sommes au début de la réflexion quant à une future revalorisation», déclare le président. 

La totalité du périmètre a donc été mise en zone réservée par le Conseil communal jusqu’en 2024, dans le cadre de la révision du plan d’affectation des zones. «Cette action permet de bloquer tout projet qui irait à l’encontre de la procédure choisie», précise encore Damien Revaz. Après les premières études réalisées, un plan de quartier pourrait être proposé au Conseil général.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Communales 2020Les citoyens de Finhaut auront droit à un duel à la présidenceLes citoyens de Finhaut auront droit à un duel à la présidence

Second tourSaint-Gingolph: match à la présidenceSaint-Gingolph: match à la présidence

Second tourChampéry: match à la présidenceChampéry: match à la présidence

JusticeLaude-Camille Chanton porte plainte contre Yannick ButtetLaude-Camille Chanton porte plainte contre Yannick Buttet

PrésidenceCommunales 2020: une socialiste contre un PLR à EvionnazCommunales 2020: une socialiste contre un PLR à Evionnaz

Top