04.01.2018, 05:30

Saint-Gingolph: le président Werner Grange, ce souffle qui a tout balayé

Premium
chargement
Werner Grange aime désamorcer les situations compliquées par un sourire.

POLITIQUE En décembre 2016, le PLR perdait la présidence de la commune. Son candidat Ferdinand Masi s'inclinait face à l'indépendant de gauche Werner Grange. Retour sur cet événement un an après.

A l’occasion des communales 2016, le PLR a perdu la présidence de Saint-Gingolph. Werner Grange (indépendant) l’a emporté contre Ferdinand Masi par 179 voix contre 109. «Les citoyens ont plébiscité une volonté de changement», souligne le gagnant. «Le dossier de l’eau a pesé lourd. Avec d'abord un système d'ultraviolets qui n’a pas été efficace, puis l'installation de...

À lire aussi...

politiqueCommunales 2016: il y aura un duel à la présidence à Saint-GingolphCommunales 2016: il y aura un duel à la présidence à Saint-Gingolph

Top