Saint-Gingolph: démission sur fond de polémiques

chargement

POLITIQUE Le municipal de Saint-Gingolph Laurent Benozzi (UDC) a présenté sa démission à la chancellerie cantonale, ainsi qu'à son parti.

 14.06.2018, 11:00
Premium
Durant son mandat, Laurent Benozzi, conseiller communal de St-Gingolph, s'est battu contre la suppression du dernier bancomat (Raiffeisen) du village.

Laurent Benozzi n’est plus municipal à Saint-Gingolph. En poste depuis le 1er janvier 2017, l’élu a envoyé sa démission à la chancellerie cantonale le 1er juin dernier.

Cette décision, le représentant de l’UDC l’a prise trois jours après s’être vu retirer son dicastère, en l’occurrence celui des déchets, eaux et travaux publics, par la majorité de ses...

À lire aussi...

POLITIQUEHaut-Lac: l'incertitude règne à Saint-GingolphHaut-Lac: l'incertitude règne à Saint-Gingolph

Top