06.11.2019, 18:43

Refusé par Champéry, le projet de fusion repart aussitôt

chargement
La fusion permettrait de réunir les remontées mécaniques entre Champéry et Morgins.

Remontées mécaniques Persuadé de la nécessité de la fusion et de la possibilité d’y parvenir, le conseil d’administration de Téléchampéry-Les Crosets et Portes du Soleil Suisse remet l’ouvrage sur le métier.

Le conseil d’administration de Téléchampéry-Les Crosets SA (TCCPS) et Portes du Soleil Suisse SA (PDS-CH) maintient son projet de fusion. Il a décidé mercredi en séance de travail de poursuivre ses efforts et envisage d’inscrire à nouveau cette votation à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale. Il y a une dizaine de jours, l’assemblée générale de Champéry refusait la fusion. Une majorité d’actionnaires s’était pourtant prononcée pour, sans toutefois réunir le minimum de voix requises.

A lire aussi : Remontées mécaniques: Champéry rate le train de la fusion

Le manque d’information à leur disposition serait à l’origine de l’abstention ou du refus de certains actionnaires. Les éléments présentés n’auraient pas suffi à répondre à leurs inquiétudes. Le conseil d’administration va dès lors répondre à toutes les requêtes et demandes d’informations complémentaires, et son porte-parole, Enrique Caballero, de confirmer: «Nous allons rapidement susciter une rencontre pour écouter les actionnaires concernés et bâtir avec eux le compromis nécessaire à l’aboutissement de cette Fusion, dans un esprit constructif.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Impact du «non»Comment les remontées mécaniques du Chablais valaisan se relèvent après le refus de la fusionComment les remontées mécaniques du Chablais valaisan se relèvent après le refus de la fusion

Top