13.02.2017, 17:00

Première FuckUp Night en Valais à Monthey

chargement
La manifestation a déjà été organisée à Zurich. Mais c'est une première en Valais.

Des organisateurs montheysans lancent la première nuit de l'échec en Valais. Rendez-vous jeudi pour démystifier les échecs et comprendre ce que nos ratés professionnels peuvent nous apporter.

Comme le dit le philosophe Charles Pépin dans son ouvrage «Les Vertus de l’échec», «accepter de rater ne veut pas dire que l’on est un raté.» Les FuckUp Nights (nuits de l’échec), qui ont pour but précisément de démystifier les échecs dans une ambiance détendue, arrivent en Valais.

La première valaisanne de ce concept né au Mexique aura lieu jeudi à Monthey. Cette soirée est mise sur pied par "la Maison blanche", un espace de co-working basé à Monthey, et "neurhone", une association voulant promouvoir l’innovation et la créativité dans le canton.

Cette soirée, qui aura pour modérateur Réginald Bien-Aimé, responsable des 'FuckUp Night Switzerland, aura lieu à Monthey ce jeudi 16 février à 19 heures à la Maison blanche (avenue de la Plantaud 8). Quatre orateurs témoigneront. Née à Monthey, Paola Ghillani est l’ancienne CEO de la Fondation Max Havelaar. Elle a créé une entreprise de conseil en stratégie et gestion d’entreprise.

Jean-Joseph Raboud, ancien directeur d’UBS Monthey, a aidé au Brésil des paysans au travers de nombreux projets.

Cédric Chevalley, designer, réalise des bijoux contemporains à Monthey.

Sofia de Meyer a fondé Whitepod, les igloos de luxe et écologiques, aux Cerniers. Elle a aussi lancé la  marque de jus de fruits Opaline qui a gagné le prix Suisse de l’éthique en 2014.

L’évènement est gratuit, chapeau à la sortie pour soutenir l'association de la maison blanche. Inscription obligatoire ici.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top