12.03.2019, 11:00

Monthey: le législatif maintient la piscine ouverte en acceptant un cautionnement de 10 millions

chargement
Les conseillers généraux de Monthey ont voté à deux reprises à bulletins secrets lors de leur séance lundi soir.

Politique Le Conseil général de Monthey a accepté un cautionnement de 10 millions de francs pour la piscine découverte mais n’a pas – pour l’instant – validé le plan de quartier «Plantaud».

Cela s’est joué dans un mouchoir de poche. Par 28 voix pour, 25 contre et 2 abstentions, le Conseil général de Monthey a accepté lundi soir un cautionnement de 10 millions de francs pour le nécessaire assainissement de la piscine découverte. Ce score serré, obtenu à bulletins secrets, traduit le mécontentement de certains membres du législatif qui reprochaient à la municipalité son manque de clarté et de vision stratégique sur le dossier. 

Le président de la commission de gestion Fabrice Caillet-Bois a tout d’abord rappelé que ce point avait été retiré de l’ordre du jour en décembre pour être présenté… tel quel à cette session de mars. De plus, dans son rapport, la cogest «regrette l’absence de véritable plan directeur consacré au développement des zones sportives de la ville», soulignant notamment que la possibilité de construire une piscine couverte sur le site avait trop rapidement été abandonnée. 

Un législatif divisé

Le président Stéphane Coppey a donc mis les choses au clair: «La municipalité n’a aucune volonté de construire une nouvelle piscine couverte. Celle du Reposieux, pour laquelle de nombreux investissements ont été faits depuis plusieurs années (dont 2 millions en 2002-2003), répond au besoin de la population.» Et de rappeler l’enjeu du soir: «La question est de savoir si oui ou non vous souhaitez le maintien de la piscine découverte.»

Un argument qui fait écho, notamment dans les rangs du groupe PDC. «La fermeture de la piscine renverrait une image négative de la commune. C’est un service que nous devons maintenir pour les 18 000 habitants de Monthey», déclare le chef de groupe Johann Woeffray. A l’Alternative pour Monthey, on met en exergue l’absence de synergie avec les communes voisines. 

La municipalité n’a aucune volonté de construire une nouvelle piscine couverte. Celle du Reposieux répond au besoin de la population.
Stéphane Coppey, président de Monthey

Le PLR est fâché par «cette situation d’urgence. Le projet n’est pas parfait mais remplit sa fonction, notamment sur le plan sécuritaire». Enfin l’Alliance de gauche n’est sûre que d’une chose: «Les frais de fonctionnement seront toujours aussi élevés.» 

C’est donc un législatif divisé qui a permis au dossier d’aller de l’avant. Sa mise à l’enquête, en cours, se termine le 15 mars. Dans les meilleurs délais, les travaux pourraient débuter cet automne.

Une deuxième lecture pour le plan de quartier «Plantaud» 

Un autre sujet a nécessité la sortie des urnes pour voter à bulletins secrets: la validation du plan de quartier «Plantaud». Le projet prévoit la construction de quatre bâtiments pouvant accueillir un maximum de 700 habitants sur l’actuel Pré à Djeva. 

Le débat a eu lieu autour des nuisances dues au trafic routier supplémentaire engendré par la construction, les (trop?) nombreuses dérogations accordées (pour la hauteur des bâtiments, les distances aux limites) ou encore l’hyperdensification du centre-ville qui, selon certains, «ne répond pas à un besoin de logements». 

Le plan de quartier a finalement été accepté en première lecture par 31 pour,  21 contre et 4 abstentions. Il sera analysé en deuxième lecture au prochain Conseil général.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConstructionsMonthey: un projet immobilier à 100-150 millions de francs pour 400-500 habitants au cœur de la villeMonthey: un projet immobilier à 100-150 millions de francs pour 400-500 habitants au cœur de la ville

PISCINEMonthey: l'assainissement de la piscine est devenu prioritaireMonthey: l'assainissement de la piscine est devenu prioritaire

Top