20.09.2018, 18:40

Monthey: La Castalie a choisi son projet de rénovation

chargement
Le projet zurichois a notamment séduit pour l'importance donné au parc de la Castalie.

construction La Castalie à Monthey a misé sur un bureau zurichois pour son important projet de rénovation. Devisé à 60 millions de francs, il permettra notamment d’accueillir 17 résidents supplémentaires.

«C’est un virage capital pour l’avenir de La Castalie», lance d’entrée la directrice Martine Pfefferlé. Le centre médico-éducatif de Monthey a accordé au bureau zurichois Ken Architekten BSA AG son important projet de rénovation. «Vingt-deux dossiers nous sont parvenus via le concours que nous avons lancé à la mi-février. Celui de Ken Architekten a retenu notre attention car il répondait au mieux à nos nombreuses exigences.»

Estimé à 60 millions 

Les principales étant de conserver le parc, réel lieu de vie des résidents, de maintenir la structure en activité durant la durée des travaux ainsi que d’avoir des locaux spacieux, polyvalents, modulables et accueillants. «La Castalie est un véritable village, dans lequel les pensionnaires, en situation de handicap mental, vivent 356 jours par année. Il est donc important qu’ils s’y sentent bien», souligne la conseillère d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten.  

A lire aussi: La Castalie va bénéficier de 60 millions pour faire peau neuve

Ce projet de modernisation, validé au début de l’année par le canton, est devisé à 60 millions de francs. «Une fois qu’il sera affiné, nous ferons une demande au Grand Conseil pour puiser dans un fonds spécial pour le financer. Idéalement à l’automne 2019», espère l’élue haut-valaisanne.

Dix-sept places supplémentaires

Les travaux pourraient alors débuter au premier semestre 2020 pour une fin prévue en 2024-2025. «Nous ne sommes pas pressés, l’important étant d’assurer une sécurité maximale durant cette période. Nos résidents n’ont en effet aucune notion du danger», dixit Martine Pfefferlé.

Dans les détails, le chantier concernera les trois bâtiments d’hébergement, qui seront détruits et reconstruits, permettant d’augmenter de 17 places leur capacité. «Quinze d’entre elles seront assurément réservées pour des adultes, mais nous accueillons également des mineurs. Cette rénovation permettra justement de mieux définir les espaces dédiés à chaque tranche d’âge.» Le bâtiment administratif et sa cafétéria seront complètement rénovés, et une salle polyvalente sera construite. Enfin, des locaux de thérapie seront aménagés. 


Top