10.03.2020, 17:00

Monthey et Collombey-Muraz: une nouvelle caserne avec des pompiers bientôt unis

chargement
Yannick Buttet, Glenn Martignier, Romain Parvex et Stéphane Coppey: ensemble pour la première pierre de la caserne.

Tout feu tout flamme Les travaux de la future caserne intercommunale ont débuté. Les deux compagnies de sapeurs-pompiers feront corps commun dès l’inauguration, prévue en 2021.

«Le Chablais voit régional et le Chablais voit juste.» Le conseiller d’Etat Frédéric Favre a salué mardi, à l’occasion de la pose de la première pierre de la future caserne intercommunale, le «courage politique» de Monthey et de Collombey-Muraz d’avoir investi pour toute une région. «J’espère que cet exemple donnera des idées à d’autres», a-t-il encore ajouté à l’issue de la conférence.

Evidence pour une structure en commun…

Le bâtiment, dont le coût s’élève à 9 millions de francs, est financé en partie par le Canton (3 millions de subventions), la Ville de Monthey (4 millions) et la commune de Collombey-Muraz (2 millions). «Nos casernes respectives étaient vétustes et comme il s’agit d’une infrastructure importante, il faisait sens de réfléchir à la réalisation d’une structure commune», relève Stéphane Coppey, président de Monthey.

A lire aussi : La future caserne prend forme (22 juin 2018)

L’édifice abritera quelque 120 pompiers de milice des communes de Monthey, Massongex, Vérossaz et Collombey-Muraz, ainsi que la protection civile de la région de Monthey et la colonne de secours et de véhicule de l’Organisation cantonale valaisanne des secours (OCVS). «Au moment de la réflexion d’une caserne unique, le projet n’imposait pas un corps commun», raconte Yannick Buttet, président de Collombey-Muraz. «Mais au fur à et mesure, nous avons trouvé peu judicieux de rester avec deux compagnies séparées.»

… moins évident de lier les compagnies

Le projet d’un rapprochement entre le CSI (centre de secours incendie) de Monthey et environs et le CSP (corps des sapeurs-pompiers) de Collombey-Muraz faisait encore des étincelles il y a seulement quelques semaines. Les Municipalités, appuyées dans leur démarche par le Canton, ont dû convaincre les états-majors des deux compagnies. «L’idée ne coulait pas de source, d’un côté, comme de l’autre. Il a fallu en effet leur montrer la voie», explique Stéphane Coppey. 

Le nom de la future compagnie reste encore à définir.
Yannick Buttet, président de Collombey-Muraz

«Il ne s’agit pas d’une fusion», tient à ajouter Yannick Buttet. «Lors de l’entrée dans la nouvelle caserne, on parlera d’un nouveau corps, dont le nom reste encore à définir.» Et le travail interne a déjà commencé. Le nouvel organigramme qui devra définir les responsabilités de chacun est actuellement étudié par les deux compagnies.

Une place pour tous

Même si chacun comprend l’importance et les avantages d’une telle synergie, notamment le partage de matériels modernes et adaptés à leurs besoins, les commandants reconnaissent que ce rapprochement n’est pas si aisé à faire entendre auprès de leurs coéquipiers. «Le changement peut faire peur», convient Romain Parvex, commandant par intérim du CSP de Collombey-Muraz. «Nous aurions pu faire de la résistance, mais cela n’aurait fait que prolonger la situation. Chacun finira par trouver sa place dans la nouvelle structure», espère-t-il.

Nous aurions pu faire de la résistance, mais cela n’aurait fait que prolonger la situation.
Romain Parvex, commandant par intérim CSP Collombey-Muraz

Des bénéfices pour toute une région

Du côté du CSI de Monthey, fort de plus de 70 membres, la complémentarité de la future compagnie est mise en avant. «Travailler ensemble nous permettra de garantir une relève et de continuer à assurer des interventions de qualité», déclare Glenn Martignier, commandant du CSI de Monthey.

Ce rapprochement de corps de sapeurs-pompiers rappelle celui de Massongex et de Vérossaz, dont les corps avaient été absorbés par le CSI de Monthey en 2009. «Cette étape ne s’est pas faite sans heurts», se souvient Muriel Favre-Torelloz, présidente de Vérossaz. «Mais aujourd’hui ces projets ont mûri. Ces mises en commun sont devenues évidentes et efficientes pour notre région», assure-t-elle.

 

A lire aussi : Fusion Monthey-Collombey-Muraz: les ateliers citoyens (16.10.2019)
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SkiCoronavirus: les Portes du Soleil n'iront pas draguer les skieurs de l'autre côté de la frontièreCoronavirus: les Portes du Soleil n'iront pas draguer les skieurs de l'autre côté de la frontière

LoisirsUn musée en plein air pour découvrir VionnazUn musée en plein air pour découvrir Vionnaz

AttouchementsAffaire Buttet – Chanton: une première conciliation échoue à MontheyAffaire Buttet – Chanton: une première conciliation échoue à Monthey

En travauxLieu de souvenirs pour des milliers de personnes, l’hôpital de Monthey a été partiellement démoliLieu de souvenirs pour des milliers de personnes, l’hôpital de Monthey a été partiellement démoli

AgricultureSt-Maurice: Stéphanie Mottiez frôle la note idéale au brevet d'agricultriceSt-Maurice: Stéphanie Mottiez frôle la note idéale au brevet d'agricultrice

Top