17.11.2020, 17:00

Monthey envisage un déficit de 5,5 millions pour 2021

chargement
La Ville de Monthey souhaite acquérir ces locaux de la Poste, sis au rez-de-chaussée de la médiathèque, afin d'agrandir l'offre culturelle.

Finances Comme les villes de Martigny et de Sierre, la cité chablaisienne prévoit un excédent de charges pour l’année prochaine. De gros investissements et la réforme fiscale valaisanne expliquent en partie ce résultat.

Il est supérieur aux années précédentes. Le déficit 2021 de la Ville de Monthey se monte à 5,5 millions de francs. «C’est un montant important, en augmentation de 1,6 million par rapport au budget de l’an dernier, mais rien d’alarmiste toutefois», assure mardi le président Stéphane Coppey, lors de la présentation du budget. La municipalité dispose en effet d’une fortune substantielle de 72 millions de francs, services autofinancés compris. «Cette situation saine nous permet de rester confiants pour l’avenir.» 

Plus incertain que d’habitude

Ce résultat déficitaire est expliqué tout d’abord par les effets de la réforme fiscale valaisanne. «Les pertes d’impôts liées aux modifications de la loi sont estimées à plus de 2 millions de francs», précise le président. Le budget montheysan, présenté selon le nouveau modèle comptable harmonisé de deuxième génération (MCH2) et pour lequel Monthey a été choisie comme l’une des dix communes pilotes en Valais, s’est voulu prudent au vu du contexte sanitaire. «Le budget présente plus d’incertitudes que les années précédentes et nous avons ainsi maintenu une projection de revenus de l’ordre de 100 millions, comme en 2020.»

Malgré ce contexte particulier, le chef-lieu du district poursuit sa phase d’investissements de 22 millions au total car «contrairement aux idées reçues, une commune se doit justement de continuer à investir en période de crise», estime Stéphane Coppey. Sont budgétisés divers travaux de réseau d’eau (930 000 francs), la rénovation du bâtiment des services techniques aux Illettes (5,6 millions) ainsi que la 2e phase du réaménagement de la zone sportive des Verneys avec la création d’une piste de pumptrack pour les championnats du monde de VTT prévus en 2025 (9,5 millions étalés sur trois ans).

Vers un nouveau lieu culturel

La commune prévoit également la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie informatique pour 3,3 millions, répartis jusqu’en 2023, afin de digitaliser ses prestations et ses processus. Enfin, dernier investissement ajouté au budget il y a quelques jours à peine: le rachat des locaux de la Poste situés sous la médiathèque pour 1 million de francs. «Pour donner suite à un postulat déposé au Conseil général, nous pourrions agrandir l’offre de la médiathèque et réaliser un 3e lieu culturel de la Ville.»

Quant à la marge d’autofinancement, elle est située à 6,8 millions, soit son plus bas niveau depuis plus de dix ans. Elle ne permettra pas d’assurer la totalité des crédits et le recours à l’emprunt sera donc nécessaire. 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FinancesUn budget de nouveau déficitaire pour MontheyUn budget de nouveau déficitaire pour Monthey

FinancesBudget stable pour MontheyBudget stable pour Monthey

En plein essorEn Valais, le pumptrack a le vent dans le dosEn Valais, le pumptrack a le vent dans le dos

Top