28.01.2019, 16:37

Monthey: des étudiants de l’ECCG racontent des livres dans des vidéos de trois minutes

chargement
7 des 72 élèves de l'ECCG de Monthey présentent les œuvres retenues pour le Roman des Romands.

littérature Cinq classes de l’Ecole de commerce et de culture générale de Monthey ont booktubé les œuvres retenues pour le concours «Le Roman des Romands».

«Quand j’ai booktubé le Roman des Romands», c’est le nom du projet présenté dernièrement par cinq classes de 2e année de l’Ecole de commerce et de culture générale (ECCG) de Monthey. Les 72 élèves ont ainsi raconté dans des vidéos d’environ trois minutes les huit ouvrages retenus pour la 10e édition du concours. Ce dernier permet à une centaine d’étudiants de toute la Suisse (gymnase, école de culture générale et école professionnelle) d’officier comme jury et de remettre un prix de 15 000 francs au lauréat.

Avant de tourner leurs 18 vidéos, les chroniqueurs en herbe ont échangé avec les écrivains. «J’avais toujours l’image d’un auteur ermite, socialement isolé. J’ai donc été surprise de rencontrer des personnes comme tout le monde», avoue, les joues rouges, Elodie Soares Campos.

De jeunes lecteurs attentifs 

Des propos qui ont forcément fait sourire les trois auteurs présents à cette présentation. «Il n’est pas si courant d’avoir un lectorat à la fois aussi jeune et aussi attentif au sens de notre livre», lâche Eric Bulliard. Un avis partagé par Thomas Flahaut: «La moyenne d’âge de mes soirées de présentation d’ouvrage est trois à quatre fois plus élevée.» Pour Raluca Antonescu, il est «surprenant de voir à quel point les élèves se sont emparés et approprié des romans pour les décrire à leur sauce dans les vidéos.»

En savoir plus : Voir les 18 vidéos des étudiants montheysans

Le prix du Roman des Romands sera remis mercredi à Fribourg. «C’est une lourde responsabilité que d’attribuer autant d’argent à un auteur», reconnaît l’étudiant Jérémie Demierre, alors que sa camarade Sharleen Veuillet évoque «une expérience enrichissante et à reconduire sans hésitation».   

En savoir plus : Le concours le Roman des Romands


Top