19.05.2020, 12:00

Monthey: des comptes 2019 sains pour affronter la crise à venir

chargement
La Ville a réalisé près de 20 millions d'investissements en 2019.

Comptes communaux Les comptes 2019 de la Ville de Monthey présentent un excédent de revenus de 2 millions. Un résultat bienvenu pour faire face aux conséquences financières de la crise.

Alors qu’ils prévoyaient un déficit de 2,9 millions, les comptes 2019 de Monthey présentent un résultat bénéficiaire de 2 millions de francs, portant à un peu plus de 60 millions le capital de la commune. Une situation qui réjouit le président de la Ville, Stéphane Coppey: «Nous sommes solides pour affronter les années prochaines et les conséquences de la crise liée au coronavirus.»

L’écart favorable par rapport au budget est dû notamment à de plus grandes entrées sur les impôts des personnes physiques et les redevances hydrauliques, et une moindre participation aux coûts du home Les Tilleuls.

Bémol sur les déchets

Un bémol se joue du côté de l’élimination des déchets. Ce service, qui doit être autofinancé, marque une perte de 180 000 francs, en lien avec la réduction de 30% du tonnage. Une adaptation du tarif par Satom SA pour les communes ayant mis en place la récolte de déchets verts devrait permettre d’équilibrer cette perte. Cette réduction, qui serait appliquée rétroactivement depuis le 1er janvier, n’a toutefois pas encore été validée par les actionnaires.

Sur les 20,9 millions d’investissements budgétisés en 2019, 19,3 millions ont été réalisés. Une satisfaction pour le président: «Après plusieurs années de procédure pour certains projets, des travaux ont enfin pu être réalisés.»

«Nous sommes solides pour affronter les années prochaines et les conséquences de la crise liée au coronavirus.»
Stéphane Coppey, président de Monthey

Crise et pertes de revenus

La dette nette par habitant passe de 1658 à 2114 francs. Si l’augmentation est sensible, elle reste sous la barre des 3000 francs, fixée par le canton pour qualifier l’endettement de faible.

Les conséquences de la crise sur les recettes directes sont estimées à environ 1 million. Un montant jugé acceptable par Stéphane Coppey, «pour autant qu’il n’y ait pas de deuxième vague». Il s’agit par exemple des revenus liés aux parkings et aux crèches mais aussi au Théâtre du Crochetan. Pour ce dernier, les incertitudes sont encore grandes. A cela, viendront s’ajouter les pertes en recettes fiscales pour lesquelles la municipalité n’articule pas de chiffre à ce jour.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DéconfinementCoronavirus: à Monthey et Saint-Maurice, l’entraide perdure malgré des demandes en reculCoronavirus: à Monthey et Saint-Maurice, l’entraide perdure malgré des demandes en recul

AideCoronavirus: bons d’achat et abandon de factures à MontheyCoronavirus: bons d’achat et abandon de factures à Monthey

La belle histoire du jourCoronavirus: à Monthey, dix francs pour une pinte de solidaritéCoronavirus: à Monthey, dix francs pour une pinte de solidarité

SolidaritéCoronavirus: Monthey prend une série de mesures pour soutenir l’économie localeCoronavirus: Monthey prend une série de mesures pour soutenir l’économie locale

Top