19.09.2019, 16:00

Les centrales hydrauliques coulent de source à Vionnaz

chargement
Laurent Lattion et Christian Petit inaugurent officiellement la petite centrale de l'Avançon.

Energie renouvelable Après plus d’un an de travaux et 10 millions d’investissements, la petite centrale hydraulique de l’Avançon a été inaugurée ce jeudi. C’est la quatrième du genre pour la commune.

L’eau et Vionnaz, une histoire inscrite dans la durée. La commune du Haut-Lac a en effet été pionnière en Suisse, lorsqu’en 1988, sous l’impulsion de son président Georges Fournier, la municipalité décidait de turbiner les eaux de sa montagne en créant une première centrale appelée Châble I.

Un aménagement qui fera des petits, avec Châble II (qui a remplacé Châble I), Châble III et Eusin. «Nous nous sommes transmis ce virus énergétique», plaisante Laurent Lattion, président actuel de Vionnaz.

Pour une consommation équivalente à 1800 ménages

La commune poursuit désormais ce même créneau en inaugurant ce jeudi une quatrième centrale hydraulique, l’Avançon. «Elle produira 6,25 millions de kilowattheures par an, l’équivalent de la consommation annuelle de 1800 ménages, soit environ une fois et demie le nombre qu’en compte la municipalité.» 

 

La conduite a été installée dans un terrain raide et très escarpé. @lenouvelliste

 

Devisé à 10 millions de francs (payé par Avançon Energie SA dont sont actionnaires la commune, Romande Energie et la bourgeoisie) et à un peu plus d’une année de travaux, l’aménagement de cette centrale a été surtout un travail de longue haleine réalisé en amont. «Il a fallu une dizaine d’années d’études techniques et de faisabilité avant de pouvoir concrétiser ce projet», précise Laurent Lattion. «Puis la réalisation a été également complexe, mêlant travaux de génie civil et alpinisme.»

Car les eaux, captées dans le secteur des Fours, sur les hauts de Torgon, sont acheminées à la centrale via une conduite forcée, installée dans un terrain très escarpé. «Cette installation joue un rôle essentiel au niveau local, et un rôle complémentaire aux centrales dites traditionnelles de grande hydraulique», ajoute Christian Petit, directeur général du groupe Romande Energie.

Renforcement de la biodiversité

Des mesures compensatoires ont également été mises en œuvre au cône du torrent. Une rivière de contournement a été aménagée pour favoriser la migration des poissons. «Bien qu’elles découlent, il est vrai, d’une obligation légale propre au développement d’un tel projet, nous les percevons au contraire comme une opportunité d’agir en faveur de la biodiversité», estime Christian Petit.

Les mesures seront présentées aux promeneurs via des panneaux didactiques. A noter encore qu’une journée portes ouvertes est organisée ce samedi dès 10 heures, où des spécialistes présenteront les aménagements et les installations.

 

Plusieurs mesures en faveur de la biodiversité ont été mises en œuvre. @communedevionnaz

A lire aussi: Les travaux de l'Avançon ont commencé

A lire aussi: Feu vert pour le turbinage de l'Avançon
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top