26.09.2018, 09:13

Evouettes/Vionnaz: les restrictions d'eau toujours en vigueur

chargement
Arroser son jardin (notamment) est toujours interdit aux Evouettes et à Vionnaz.

restriction Les restrictions d’eau sont toujours d’actualité aux Evouettes et à Vionnaz. Des mesures d’urgence sont envisagées à Port-Valais.

L’arrivée de la fraîcheur automnale ne change rien aux restrictions d’eau en vigueur depuis le mois d'août aux Evouettes et à Vionnaz . Les communes concernées ont même communiqué sur le maintien de la mesure. «La situation est clairement tendue», lâche Patrice Tamborini, municipal de Port-Valais en charge du dossier. «Notre source a actuellement un  débit de 6l/seconde, ce qui équivaut à la consommation du village. Nous n’avons donc aucune marge de manœuvre.»

D’où l’importance d’à nouveau sensibiliser la population via un tout-ménage rappelant l’interdiction d’arroser des jardins, de remplir ou vidanger les piscines et l’obligation de débrancher les arrosages automatiques. «Il faudrait plusieurs jours de pluie consécutifs pour que les choses rentrent dans l’ordre», ajoute Patrice Tamborini.

Besoins normaux assurés

Une situation critique qui oblige la commune à prévoir des plans d’urgence: «En cas de besoin, nous ferons venir des camions d’eau de Saint-Gingolph. Nous sommes aussi en discussion avec Vouvry pour interconnecter les réseaux. Ce projet devisé entre 500000 et 700000 francs est actuellement en discussion et prendra du temps avant de voir le jour», prévient l’élu.

A lire aussi : Evouettes/Vionnaz: les communes ordonnent des restrictions d'eau

A Vionnaz aussi, l’eau se fait rare. «Mais la situation n’est pas catastrophique», nuance le président Laurent Lattion. La restriction est cependant toujours d’actualité et un courrier a à nouveau été envoyé. «C’est une piqûre de rappel nécessaire pour certains citoyens qui oublient parfois que l’eau est une denrée rare. Si les mesures sont respectées, nous disposerons d’or bleu en suffisance pour les besoins normaux de la population, sans toutefois se payer le luxe d’arroser les routes d’accès de chaque villa.» 

Le président PDC+ précise tout de même qu’un projet pour relier la conduite forcée provenant de Torgon aux réservoirs de Vionnaz est à l’étude au Canton, ce qui permettrait d’assurer «une plus grande sécurité et une meilleure maîtrise du réseau».  


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top