19.09.2018, 13:19

Evionnaz: une cabine pour favoriser la lecture

chargement
La boîte à livres est ouverte 24h/24.

TOUT PUBLIC La commune d’Evionnaz veut favoriser la lecture de livres. Elle a ainsi transformé la cabine téléphonique du village, désaffectée depuis janvier, en un lieu d’échange d’ouvrages.

La commune d’Evionnaz a mis en place un lieu d’échange de livres dans l’ex-cabine téléphonique du village. Située sur la place centrale du village, celle-ci est ouverte au public depuis la rentrée scolaire et est accessible 24 h/24. Les habitants peuvent se servir librement et gratuitement d’un ou plusieurs ouvrages. Ils peuvent y déposer les livres qu’ils viennent de lire, pour que d’autres en profitent.
 
«La commune espère que «la Boîte à livres» deviendra un lieu de rencontres, amenant discussions et partages en offrant aux livres de multiples vies», souligne la municipale Emilie Perren. Les travaux publics ont aménagé les lieux, deux classes de l’école d’Evionnaz (4H et 5H) ont égayé les étagères. La gestion des ouvrages est de compétence de l’association des parents d’élèves.
 
 
 
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivitésElles ont entre 17 et 70 ans, elles ont été miss carnaval de Monthey et elles font encore la fêteElles ont entre 17 et 70 ans, elles ont été miss carnaval de Monthey et elles font encore la fête

RelâchesA Monthey, Soluna s’anime aussi à carnavalA Monthey, Soluna s’anime aussi à carnaval

Ils en raffolent!Carnaval: pourquoi Monthey devient la capitale de Suisse romandeCarnaval: pourquoi Monthey devient la capitale de Suisse romande

Monthey, capitale romande de la mascarade

Dès jeudi, Monthey célébrera la 148e édition de son carnaval. Plus de 50 000 personnes sont attendues pour le cortège...

  18.02.2020 20:00
Premium

IndustrieIl faudra cinq ans pour démonter la raffinerie TamoilIl faudra cinq ans pour démonter la raffinerie Tamoil

ClimatMonthey: le site chimique veille au gaz hilarantMonthey: le site chimique veille au gaz hilarant

Top