21.06.2020, 15:25

En 2021, le Conseil communal de Saint-Maurice ne comptera plus que sept membres

chargement
Selon la Municipalité, cette réduction n'aura pas d'impact sur la représentation des partis politiques.

Votation Les Agaunois ont largement accepté dimanche de diminuer le nombre de leurs municipaux. Une réorganisation des services communaux sera nécessaire.

Ils seront sept à siéger à l’exécutif de Saint-Maurice en janvier prochain, au lieu de 11 actuellement. La population a accepté dimanche à 82,62% de réduire le nombre de ses municipaux. «Je suis très agréablement surpris par ce net résultat», a réagi le président Damien Revaz. «Ainsi que par le taux de participation qui s’est élevé à 40,43%. Un très bon score pour un sujet politique peu porteur.»

L’idée de cette réduction avait été proposée en décembre 2018 au Conseil général par le démocrate-chrétien Damien Coutaz. Initialement prévue le 5 avril, la votation avait dû être repoussée en raison du Covid-19. 

Résultat sans surprise pour le camp du non

Tous les partis s’étaient alors montrés favorables, à l’exception du PLR, qui n’avait pas donné de mot d’ordre. L’ancien chef de groupe au Grand Conseil et membre actuel de la section du PLR locale, André Vernay, était même opposé à cette mesure, craignant un «éloignement des élus avec les citoyens».

Malgré ses arguments, le résultat de dimanche n’étonne pas le libéral-radical. «Durant le projet de fusion avec Collonges, la population avait déjà accepté ce principe de réduction à plus de 80%», rappelle-t-il. L’objet ne s’était pas concrétisé puisque la fusion avait été refusée par la commune voisine.

A lire aussi : Le PLR divisé sur la réduction du nombre des municipaux (17.06.2020)

Du nouveau personnel sera engagé

Pour la municipalité, cette diminution permettra «d’orienter les missions des membres de l’exécutif vers des tâches de pilotage ou stratégiques». Les responsabilités et compétences des municipaux devront être redéfinies et des postes supplémentaires au sein de l’administration seront créés, pour un coût total de 200 000 francs. «Il s’agit surtout de renforcer le personnel de gestion de nos infrastructures. La mise au concours interviendra à la fin de l’été», annonce Damien Revaz.

A noter encore que, selon la municipalité, «d’après une simulation basée sur les trois dernières élections communales, cette modification ne devrait pas avoir d’impact sur le plan de la représentation des partis politiques».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

VotationsSaint-Maurice: le PLR divisé sur la réduction du nombre de conseillers municipauxSaint-Maurice: le PLR divisé sur la réduction du nombre de conseillers municipaux

Comptes 2019Une marge d’autofinancement record pour Saint-MauriceUne marge d’autofinancement record pour Saint-Maurice

Une année record pour Saint-Maurice

Après plusieurs années marquées par des déficits, les comptes 2019 de la commune de Saint-Maurice bouclent avec une...

  15.06.2020 12:30

Remonter le tempsLes 850 ans de la bourgeoisie de Saint-Maurice dans un recueil vivantLes 850 ans de la bourgeoisie de Saint-Maurice dans un recueil vivant

PolitiqueSaint-Maurice: la votation du 5 avril est maintenueSaint-Maurice: la votation du 5 avril est maintenue

Top