13.07.2018, 11:00

Dents du Midi: le tour pédestre tient son nouveau topoguide

chargement
Fabienne Marclay, présidente de l'association du Tour des Dents du Midi.

Montagne Le Tour pédestre des Dents du Midi, le plus vieux du Valais, bénéficie cette saison d’un nouveau topoguide.

Le Tour des Dents du Midi a ouvert en début de semaine. «Après un hiver neigeux, comme ce fut le cas il y a deux ans, les derniers chemins ont pu être déblayés», se réjouit Fabienne Marclay, gardienne de la cabane de Salanfe et présidente de l’association du tour pédestre.

Pour cette nouvelle saison, la région peut compter sur un topoguide fraîchement sorti de l’imprimerie. «En format A5, il décrit le parcours en quatre étapes. On y trouve leur profil, les coordonnées des gîtes, des conseils sur le matériel à prendre, l’alimentation idéale ou des mises en garde sur les dangers en montagne», détaille Fabienne Marclay. «Pour le concevoir, j’ai approché Julien Moulin, le cofondateur de la collection Suisse Itinérance, qui avait déjà fait pareil exercice pour de nombreux autres tours comme celui du Cervin, des Combins ou du Saint-Bernard.» 

Le Tour des Dents Blanches aussi

Au total, la collection compte vingt ouvrages, traitant majoritairement de randonnées en Valais. «Le Tour des Dents du Midi méritait cette reconnaissance, car il s’agit d’un tracé magnifique et accessible, notamment pour les familles», estime Julien Moulin. «Par contre, le seul contenu de ce tour n’était pas suffisant pour la création d’un guide. Nous avons donc proposé d’y ajouter celui des Dents Blanches, un peu plus technique.»

A lire aussi: Les Dents du Midi veulent prendre de l’altitude

Julien Moulin, accompagnateur en montagne, et ses associés ont alors passé une quinzaine de jours sur le terrain pour récolter toutes les informations nécessaires. «On compte généralement trois jours de repérage par étape proposée.». En comptant l’édition, la confection du guide aura pris 45 jours.

2000 exemplaires

«C’est un sacré plus touristique qui s’inscrit parfaitement dans notre volonté de booster le marketing autour de ce tour pédestre, qui est le plus ancien du Valais», reprend Fabienne Marclay. «Avec quelque 2000 nuitées par an, on a du potentiel. D’autant que Champéry, le départ de notre tracé, n’est qu’à 90 minutes de voiture de Genève. Pour certaines autres randonnées, il faut rouler bien plus longtemps avant de pouvoir profiter des sentiers.»

A lire aussi: Elles refont le trail des Dents-du-Midi, 30 ans après

Pour cette première édition, disponible sur le site de Suisse Itinérance, en Suisse romande et en France, 2000 exemplaires ont été imprimés. «Il y aura forcément des petites erreurs qu’on pourra corriger lors du deuxième tirage, dans deux ou trois ans», anticipe Julien Moulin.  


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top