13.11.2019, 11:37

Chablais: le retour de la ligne de bus 141 exigé

chargement
La ligne 141 va disparaître. Le Conseil d'Etat va devoir demander sa réintroduction.

Mobilité Le Grand Conseil valaisan a demandé au Conseil d’Etat d’agir pour la réintroduction de la ligne reliant Saint-Gingolph, Port-Valais, Vouvry et Vionnaz à Aigle.

Le Grand Conseil valaisan demande de réintroduire la ligne du bus 141 qui relie Saint-Gingolph, Port-Valais, Vouvry et Vionnaz à Aigle, le centre névralgique de la mobilité dans le Chablais. Cette ligne a disparu depuis une année.

Le Parlement cantonal a nettement accepté, par 97 voix contre 23, mercredi le postulat déposé par les députés PLRXavier Mottet et Sonia Taus-Cornut demandant au Conseil d’Etat «de tout mettre en œuvre pour rétablir la ligne 141 lors de la prochaine modification d’horaire».

A lire aussi: Haut-Lac: le PLR du Chablais se bat pour la ligne de bus entre St-Gingolph et Aigle

Contre l’avis du Conseil d’Etat

Les députés, mis à part une minorité PDC du Valais romand, ont voté contre l’avis exprimé par le conseiller d’Etat Jacques Melly. Ce dernier a déclaré que «cette ligne coûte et n’est pas utilisée».

Une pétition pour le maintien de cette ligne a été signée par plus de 1400 personnes. Cet élément n’a pas touché le ministre des transports. «S’il y avait 10% des pétitionnaires qui prenaient cette ligne, ce serait merveilleux. Il y en a 1%», a-t-il lancé.

Moins de dix passagers par jour

Le chef du Service de la mobilité, Vincent Pellissier, explique que «avant son remplacement l’année passée par le renforcement de l’offre ferroviaire, la ligne 141 avait moins de dix passagers par jour qui montaient dans le bus à Vionnaz pour aller à Aigle. Aujourd’hui, 300 passagers profitent de l’offre ferroviaire entre Saint-Gingolph et Le Bouveret.» Il indique que le retour de la ligne 141 va coûter 900 000 francs d’indemnité supplémentaires.

Après la décision du Grand Conseil, «nous prenons acte et allons mettre en place cette prestation dans la prochaine commande de l’offre, en espérant que le Grand Conseil ajoutera en cohérence les moyens additionnels pour ne pas dégrader l’offre ailleurs dans le canton».

A lire aussi: Vionnaz: une pétition lancée contre la suppression d’une ligne de bus

Vendredi, les députés auront l’occasion de revenir sur la question des transports publics dans le Chablais, notamment en direction du nouvel hôpital de Rennaz, lors des discussions sur les dossiers urgents.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Grand ConseilLe canton devra plancher sur le rétablissement de la ligne Aigle – Saint-GingolphLe canton devra plancher sur le rétablissement de la ligne Aigle – Saint-Gingolph

Top