09.10.2020, 11:57

Centrale au fil de l’eau du Chablais: recours du WWF et de Pro Natura

chargement
Le photomontage de BMR SA des aménagements prévus à la hauteur de la colline de Chiètres.

Energie hydraulique Les organisations de protection de la nature ont déposé un recours au Tribunal cantonal des cantons du Valais et de Vaud contre les décisions d’octroi de concession de force hydraulique sur le Rhône à Massongex-Bex-Rhône SA. Cette société entend poursuivre le dialogue.

La centrale au fil de l’eau que veut construire MBR SA (Massongex-Bex-Rhône), à hauteur de Massongex-Bex, permettrait de produire annuellement environ 80 gigawattheures d’énergie hydraulique, soit l’équivalent de la consommation électrique de 20 000 ménages par année.

Qualifiée «d’énergie propre, renouvelable et indigène», par MBR SA, ce projet de production d’énergie hydraulique ne satisfait pourtant pas les organisations de protection de la nature.

Dans un communiqué, WWF et Pro Natura annoncent avoir déposé un recours au Tribunal cantonal contre les décisions d’octroi de concession du Valais, en février 2020, et du canton de Vaud, le 4 septembre passé. Tout en reconnaissant «que la production électrique est intéressante», elles estiment que «les compensations en faveur de la nature ne sont pas suffisantes… face à l’ampleur des dommages que provoqueraient la construction et l’exploitation du barrage qui couperaient la continuité écologique du Rhône».

Le dialogue n’est pas rompu

De son côté, MBR SA veut continuer à privilégier la voie du dialogue avec WWF et Pro Natura.

«Bien que les administrations cantonales et l’Office fédéral de l’environnement aient évalué le bilan environnemental du projet comme équilibré, les promoteurs du projet MBR ont lancé en avril 2020 une démarche participative incluant les organisations de protection de la nature ainsi que des représentants des communes sites et des cantons», affirme la société dans un communiqué.

«Nous sommes en contact régulier avec Marie-Thérèse Sangra, secrétaire générale de WWF Valais», assure Julien Derivaz, directeur de MBR.

«Notre objectif est d’élaborer un projet qui réponde aux attentes de toutes les parties pour le dépôt de l’autorisation de construire prévu au printemps 2021.» 

A lire aussi: Barrage sur le Rhône à Massongex-Bex: le Valais dit oui à la concession


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnvironnementWWF et Pro Natura opposés au nouveau camping de FingesWWF et Pro Natura opposés au nouveau camping de Finges

Oppositions au camping de Finges

Les organisations de protection de la nature dénoncent le projet de réhabilitation du camping de Finges, actuellement...

  07.08.2020 14:29

EnvironnementLe WWF Valais s’oppose à l’aménagement d’une via ferrata à NioucLe WWF Valais s’oppose à l’aménagement d’une via ferrata à Niouc

EnvironnementEntièrement rénové, le centre Pro Natura d’Aletsch présente une nouvelle expoEntièrement rénové, le centre Pro Natura d’Aletsch présente une nouvelle expo

NominationPro Natura: Jérémy Savioz succède à Thierry LargeyPro Natura: Jérémy Savioz succède à Thierry Largey

Top