11.02.2020, 05:30
Lecture: 5min

Your Challenge: un plan séduction pour redorer l’image de la profession de maçon

Premium
chargement
Vincent Bonvin, président du Bureau des métiers, et Claude Pottier, chef du Service de la formation professionnelle, misent sur la maison virtuelle pour attirer davantage de jeunes dans les métiers manuels.

Formation Certains métiers de la construction sont en voie de disparition en Valais. Le salon des métiers, qui ouvre ses portes ce mardi, part à la conquête des jeunes.

«Les chiffres sont édifiants. En dix ans, le Valais compte au moins 50% d’apprentis maçons en moins!», lance d’emblée Claude Pottier, chef du Service de la formation professionnelle. En 2008, quelque 80 jeunes entraient en apprentissage de maçonnerie, alors que lors de la rentrée 2019/2020, ils n’étaient que 28. «Or, idéalement, il faudrait 60 à 70 nouveaux apprenants maçons pour assurer la relève», ajoute Claude Pottier.

Le secteur de la maçonnerie est l’un des plus...

À lire aussi...

FormationPrès de 20 000 Valaisans attendus au Salon des métiers Your ChallengePrès de 20 000 Valaisans attendus au Salon des métiers Your Challenge

ORIENTATION PROFESSIONNELLEYour Challenge à Martigny: quatre métiers insolitesYour Challenge à Martigny: quatre métiers insolites

Top