20.03.2018, 12:00

William Wyssmüller, le prince de la fondue qui a presque fait oublier la raclette aux Valaisans

Premium
chargement
William Wyssmüller: à l'aise comme un bout de pain dans un caquelon lorsqu'il passe le coude du Rhône.

Gastronomie Ce maître fromager a osé le fromage de Bagnes avec le Gruyère et le Vacherin. Depuis quelques années, il a réussi à faire du Valais un canton moitié-moitié qui laisse autant de place à ses fondues qu’à la gommeuse.

«T’as les épaules assez larges pour supporter ça.» Et c’est bien vrai. William Wyssmüller a la carrure imposante du lutteur à la culotte qu’il est d’ailleurs. Grand, carré, agile. Alors quand ses collaborateurs lui ont dit qu’il était temps qu’il mette sa belle bobine au service de sa fondue, il s’est lancé dans l’aventure. 

Avant ça, l’outil de...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top