21.03.2020, 10:00
Lecture: 4min

Vivre avec peu, très peu, c'est possible: une jeune Valaisanne raconte sa vie de nomade

Premium
chargement
Ophélie Comina gare son camping-car dans des lieux paisibles, comme ici près de l'étang de Botyre.

Mode de vie Ophélie Comina vit en camping-car depuis plusieurs mois. Crudivore, elle est en osmose avec la nature.

Elle vit un peu hors du temps. «D’ailleurs, en ces périodes de coronavirus où il est demandé à chacun de ralentir sa vie, je me sens moins marginale. Tout le monde prend davantage de temps pour soi et ses proches. C’est plus calme», sourit Ophélie Comina (23 ans). 

La Naxarde a choisi une vie de nomade depuis un peu plus d’un an. Elle habite dans son camping-car vintage de 1985, de la...

À lire aussi...

AutomobilePassion Auto Show: les camping-cars séduisent le publicPassion Auto Show: les camping-cars séduisent le public

EVASIONDans leur camping-car de 12m2, ils partent faire le tour du mondeDans leur camping-car de 12m2, ils partent faire le tour du monde

Top