Viola Amherd revient sur ses premiers mois en tant que conseillère fédérale: «J’ai découvert un monde passionnant dans mon département»

chargement

Rencontre Voilà huit mois qu’elle règne sur le Département de la défense et au sein du Conseil fédéral. Avions de combat, Roger Federer ou encore la lutte contre le hooliganisme, Viola Amherd se confie sur les dossiers et son quotidien de ministre.

Lecture: 10min
Premium
Huit mois de fonction et une nuée de dossiers et d'impressions. Les confidences de Viola Amherd.

Madame la conseillère fédérale, pensez-vous que les Suisses en savent davantage sur leur armée depuis que vous en êtes la ministre?

Oui je le crois. Je suis beaucoup sur le terrain, je communique avec transparence sur ce qui se passe. Je suis aussi la première femme à avoir accédé à cette fonction et, forcément, ce qui est nouveau fait...

À lire aussi...

ChroniqueLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves GabbudLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves Gabbud

Révision de la ConstitutionConstituante: des nouveautés aux statu quo, on en est où?Constituante: des nouveautés aux statu quo, on en est où?

AnimauxDerborence: «Le gypaète était à 5 mètres de moi»Derborence: «Le gypaète était à 5 mètres de moi»

L’interview culturelleYann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»Yann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»

InnovationSaas-Fee: voici le robot qui porte les bagagesSaas-Fee: voici le robot qui porte les bagages

Top