12.10.2020, 21:00

Vingt ans après la crue: enseignements et travaux

Partenaire
chargement

La crue du Rhône du 15 octobre 2000 a rappelé le danger que les cours d’eau peuvent représenter en cas d’événements météorologiques majeurs. Pour sécuriser la plaine et éviter des milliards de dégâts potentiels, les travaux de la 3e correction du Rhône sont en cours. A terme, le fleuve réaménagé offrira de nouveaux espaces et des opportunités à la population.

Histoire

Dans le cadre des 20 ans de la crue du Rhône d’octobre 2000, l’Etat du Valais vous propose une série de dix articles documentant les crues historiques et les principales étapes franchies pour la protection contre les inondations du Rhône.

Une digue qui cède, le Rhône qui déborde, des milliers de personnes évacuées et des millions de francs de dégâts. Des événements d’octobre 2000 – qui marquent profondément les esprits et le territoire valaisans – plusieurs enseignements sont tirés. Une stratégie de protection contre les crues du Rhône en trois axes est notamment mise en œuvre. Elle correspond à ce que les connaissances actuelles en matière de gestion des risques liés aux dangers naturels préconisent: prévention, intervention et construction.

Le chantier de la 3e correction du Rhône constitue le volet construction de cette stratégie: renforcer les digues là où une rupture menacerait directement la population, réaménager le lit du fleuve afin qu’il puisse évacuer les crues sans menacer la plaine. Les mesures ponctuelles de renforcement de digues ont déjà permis de mettre à l’abri d’un danger direct 3500 personnes. Dans la région de Viège, c’est toute la zone industrielle et bâtie qui est désormais hors de danger après le réaménagement du fleuve protégeant quelque 14 000 personnes dans ce secteur recensant près de 3 milliards de francs de dégâts potentiels. La 3e correction du Rhône concerne l’ensemble du linéaire entre Gletsch et le Léman, les dossiers de mise à l’enquête sont en cours d’établissement pour les mesures prioritaires de Sierre-Chippis, Sion, Martigny et du Chablais.

Liens nouveaux entre la population et le fleuve

La stratégie de protection contre les crues prévoit également des mesures préventives et organisationnelles. Un système de surveillance et de prévision des débits du Rhône permet d’alerter en cas de menace de crue afin d’évacuer la population exposée. Des mesures telles que retenir l’eau dans les barrages des vallées latérales en cas de fortes précipitations peuvent également être mises en œuvre. L’intervention est coordonnée par l’Organe cantonal de conduite mis sur pied à l’issue de la crue de 2000.

En plus de leur rôle sécuritaire, les réaménagements du lit et des berges du Rhône permettent d’en améliorer les aspects naturels. La formation de bancs de gravier alternés, colonisés par une végétation riveraine sera rendue possible par les élargissements du lit. Un fleuve plus dynamique pour un paysage plus naturel qui invitera la population aux loisirs et au délassement. De nouveaux espaces publics naîtront de ce processus qui favorisera la création de nouveaux liens entre la population et le fleuve.

Où en est-on vingt ans après?

Vingt ans après la crue du 15 octobre 2000, les zones de danger ont été établies, l’entretien renforcé, le plan d’aménagement global du fleuve validé et les premiers chantiers de sécurisation mis en œuvre. Les travaux de la 3e correction visent à sécuriser la plaine et à offrir de nouvelles opportunités économiques, sociales et environnementales à la population. De nombreuses mesures ont déjà permis de mettre à l’abri du danger plusieurs milliers de personnes et les travaux se poursuivent.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Santé psyEducation positive et enseignement bienveillant: au fond, à quoi bon?Education positive et enseignement bienveillant: au fond, à quoi bon?

PandémieCoronavirus: 8 décès supplémentaires en une semaine en ValaisCoronavirus: 8 décès supplémentaires en une semaine en Valais

CoronavirusLe Valais se referme face à la hausse exponentielle des cas de coronavirusLe Valais se referme face à la hausse exponentielle des cas de coronavirus

Le Valais se referme

La vie sera moins conviviale ces six prochaines semaines en Valais. Le Conseil d’Etat le reconnaît. Mais défend que les...

  21.10.2020 19:09  Coronavirus

EditoResponsables, mais pas coupables: l’édito de Stéphanie GermanierResponsables, mais pas coupables: l’édito de Stéphanie Germanier

RéactionsCoronavirus: le nouveau tour de vis du Valais fait mal à des acteurs économiques déjà résignésCoronavirus: le nouveau tour de vis du Valais fait mal à des acteurs économiques déjà résignés

Top