29.10.2020, 05:30
Lecture: 6min

Victime d'un AVC à 9 ans, Romane raconte comment elle s'est reconstruite

Premium
chargement
A travers l'écriture de Charlotte Curchod, Romane Laville (à gauche) a pu libérer la parole sur son accident vasculaire cérébral et son parcours parsemé de coups durs et de victoires.

Santé Romane Laville a aujourd'hui 25 ans et prend peu à peu son envol dans sa vie. Elle explique son parcours dans un livre écrit par la Valaisanne Charlotte Curchod. Toutes deux se confient en cette Journée mondiale de l'AVC.

«Je l’ai vue s’ouvrir tout au long de nos entretiens, de nos rencontres. C’était très beau», souligne d’emblée Charlotte Curchod. Cette écrivaine valaisanne a recueilli le récit de vie de Romane Laville, une Fribourgeoise de 25 ans, victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) à l’âge de 9 ans. L’histoire d’une reconstruction qui a pris vie dans un bouquin, «Un mercredi de décembre», édité par Pro Infirmis. «Cela a été plus qu’un livre pour moi; c’était le projet d’une aventure humaine»,...

À lire aussi...

Interview«Le nombre d’AVC diminue chez les plus de 65 ans, mais augmente chez les jeunes»«Le nombre d’AVC diminue chez les plus de 65 ans, mais augmente chez les jeunes»

SantéUn Valaisan témoigne: «L’AVC de ma femme ne nous a pas séparés»Un Valaisan témoigne: «L’AVC de ma femme ne nous a pas séparés»

Top