23.11.2018, 20:30

Verbier et Crans-Montana: tout ne peut pas s’arranger entre amis

Premium
chargement
Xavier Lambiel, membre de la rédaction en chef.

DEBRIEFING Au nom de l’intérêt supérieur du canton, beaucoup estiment que les intérêts économiques justifient les arrangements les plus douteux. A Verbier comme à Crans-Montana, malgré les négociations, la justice aura le dernier mot.

A l’arrivée des premières neiges, l’ambiance reste tendue dans les stations de Crans-Montana et de Verbier. Au pied du Mont Fort, les citoyens s’interrogent sur les faveurs que leurs élus ont accordées à d’influents promoteurs. Sur le Haut-Plateau, ils s’inquiètent de leur impuissance face à un milliardaire omnipotent. Au nom de l’intérêt supérieur du canton, de la loi du plus...

À lire aussi...

Crans-MontanaRadovan Vitek: «Mes activités à Crans-Montana sont microscopiques»Radovan Vitek: «Mes activités à Crans-Montana sont microscopiques»

EnquêteConstructions illicites: à Verbier, ces chalets qui embarrassent les autoritésConstructions illicites: à Verbier, ces chalets qui embarrassent les autorités

éditorialConstructions illicites : pour bâtir l’avenir, Verbier devra réparer ses erreursConstructions illicites : pour bâtir l’avenir, Verbier devra réparer ses erreurs

Top