30.11.2019, 15:23

Verbier: de nombreux citoyens réveillés par un séisme dans la nuit de vendredi à samedi

chargement
Un séisme de magnitude 3 s'est produit dans la région de Verbier, dans la nuit de vendredi à samedi.

Nature Ils sont nombreux à avoir été tirés de leur sommeil par le tremblement de terre survenu dans la nuit de vendredi à samedi à l’est de Verbier. De magnitude 3, la secousse ne serait pas à mettre en lien avec celles survenues début novembre dans le Valais central.

«C’était assez impressionnant. J’ai d’abord cru qu’une voiture avait embouti ma maison.» Philippe Vaudan vit à Montagnier, sur la commune de Bagnes. Dans la nuit de vendredi à samedi, à 3 h 14, il a été tiré de son sommeil par le tremblement de terre survenu 6 kilomètres à l’est de Verbier. «C’est la première fois que je me réveille à cause d’un séisme», explique-t-il, attablé dans un restaurant du Châble. Assis en face de lui, Jean-Pierre Belfort, domicilié au Seppey, complète: «J’ai senti un grincement dans la charpente de ma maison.»

A lire aussi: La terre tremble de nouveau en Valais, cette fois dans la région de Verbier

Comme eux, de nombreux habitants de la vallée ont senti la secousse de magnitude 3 qui s’est produite à une profondeur de 4 kilomètres. Croisé au centre de Verbier, Claude Raggi explique que celle-ci a duré à peine une seconde. «Nous n’avons pas eu le temps d’avoir peur. Ce n’était pas forcément violent, mais on a bien senti la terre trembler.»

Employée de la boulangerie Michellod, à quelques encablures de la place de Médran, Ana Carvalho explique que ce n’est pas la première fois qu’un tel événement se produit dans la station. «Je me souviens d’un tremblement de terre similaire il y a quelques années.» Des propos corroborés par Rico Frankfort, qui travaille dans le magasin de sport attenant. «En trente-huit ans de vie à Verbier, c’est en effet la deuxième fois que je ressens ce genre de secousse.» 

 

 

«Pas de quoi s’inquiéter»

Géophysicienne au Centre pédagogique de la prévention des séismes à Sion, Anne Sauron confirme que la zone entre Verbier et Chamonix est connue pour son activité sismique. «Il est donc normal que de petits séismes tels que celui-là se produisent.»

A entendre l’experte, il n’existe aucun lien entre cette secousse et celles qui ont fait trembler la région du Sanetsch et du Valais central au début du mois de novembre. «Il ne s’agit pas du même secteur. C’est la tectonique des Alpes de manière générale qui provoque ces séismes.» Elle se veut rassurante: «Il est vrai que ces événements se répètent, mais il n’y a pas de quoi s’inquiéter. En comparaison à d’autres régions telles que le sillon rhodanien, le nombre de séismes qui se produisent en Valais est relativement bas.»   

La secousse semble également avoir été ressentie au-delà de Verbier, jusqu’à Saxon ou Aproz. Sur son site internet, le Service sismologique suisse explique samedi ne pas s’attendre à des dégâts pour un séisme de cette magnitude.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PréventionValais: que faire en cas de séismes? Démonstration et explicationsValais: que faire en cas de séismes? Démonstration et explications

Série 1/3Tremblement de terre en Valais, un scénario à dix milliardsTremblement de terre en Valais, un scénario à dix milliards

SéismesValais: pourquoi la terre tremble autour du SanetschValais: pourquoi la terre tremble autour du Sanetsch

Top