06.12.2019, 23:00
Lecture: 4min

Valais: une nouvelle unité créée à Martigny pour démystifier les soins par électrochocs

Premium
chargement
Le Dr Sacha Celik dans l'une des deux salles de la nouvelle unité d’électroconvulsivothérapie qui a trouvé place au rez-de-chaussée de l'hôpital de Martigny.

Santé Une unité d’électroconvulsivothérapie a ouvert ses portes à l’hôpital de Martigny pour mieux soigner les dépressions sévères et les troubles bipolaires. Une vingtaine de patients ont déjà été pris en charge, avec de bons résultats.

En dépression depuis de nombreux mois, cette Valaisanne peut témoigner des bienfaits des soins qui lui ont été prodigués dans la nouvelle unité d’électroconvulsivothérapie (ECT) de Martigny. Hospitalisée durant plusieurs semaines à l’hôpital de Malévoz, cette patiente dit clairement «avoir retrouvé un état de stabilité et de bien-être non ressenti depuis bien longtemps». Cela à l’issue d’un traitement par ECT...

À lire aussi...

DélitNiedergesteln: il roulait trop vite et sous l’influence de stupéfiantsNiedergesteln: il roulait trop vite et sous l’influence de stupéfiants

Jeu de sociétéLes reines luttent sur un plateauLes reines luttent sur un plateau

ReportageAprès le non à la loi sur la chasse, les partisans en ordre de bataille pour la suiteAprès le non à la loi sur la chasse, les partisans en ordre de bataille pour la suite

C’EST OFF… OU PASChamoson en Géorgie, Saxon profite de sa télé. Les potins politiques de la semaineChamoson en Géorgie, Saxon profite de sa télé. Les potins politiques de la semaine

EditoLa confiance au cœur de la cible: l’édito de Stéphanie GermanierLa confiance au cœur de la cible: l’édito de Stéphanie Germanier

Top