06.12.2019, 23:00

Valais: une nouvelle unité créée à Martigny pour démystifier les soins par électrochocs

Premium
chargement
Le Dr Sacha Celik dans l'une des deux salles de la nouvelle unité d’électroconvulsivothérapie qui a trouvé place au rez-de-chaussée de l'hôpital de Martigny.

Santé Une unité d’électroconvulsivothérapie a ouvert ses portes à l’hôpital de Martigny pour mieux soigner les dépressions sévères et les troubles bipolaires. Une vingtaine de patients ont déjà été pris en charge, avec de bons résultats.

En dépression depuis de nombreux mois, cette Valaisanne peut témoigner des bienfaits des soins qui lui ont été prodigués dans la nouvelle unité d’électroconvulsivothérapie (ECT) de Martigny. Hospitalisée durant plusieurs semaines à l’hôpital de Malévoz, cette patiente dit clairement «avoir retrouvé un état de stabilité et de bien-être non ressenti depuis bien longtemps». Cela à l’issue d’un traitement par ECT...

À lire aussi...

Ecole 1/3Valais: une rentrée scolaire «normale» dans un contexte particulierValais: une rentrée scolaire «normale» dans un contexte particulier

Une commune, une histoireVex: le curé et les chauves-sourisVex: le curé et les chauves-souris

Direction OberwallisKühmatt, le Longeborgne du LötschentalKühmatt, le Longeborgne du Lötschental

Direction OberwallisAndrea Ebener, orfèvre des traditions du LötschentalAndrea Ebener, orfèvre des traditions du Lötschental

COMMENTAIRECoronavirus: le jeu en vaut la chandelle. Par Vincent FragnièreCoronavirus: le jeu en vaut la chandelle. Par Vincent Fragnière

Top