27.04.2019, 17:00

Valais: une nouvelle association se crée pour défendre les métiers digitaux

chargement
Les professionnels des métiers des technologies de l'information et de la communication se regroupent en association en Valais.

Vie associative Les informaticiens, les opérateurs en informatique et les médiamaticiens valaisans se regroupent en association. Ils vont lancer une nouvelle formation en Valais et se battre pour éviter que trop de mandats soient donnés à l’extérieur du canton.

«Le Valais était le dernier canton sans association réunissant les métiers du digital», déclare Bertrand Roduit. Dès le 2 mai cette lacune sera comblée et le Saillonain Bertrand Roduit sera le premier président de l’association qui prend le nom d’ICT ValaisWallis (ICT étant l’abréviation anglaise pour désigner les technologies de l’information et de la télécommunication).

Cette nouvelle organisation va réunir les informaticiens, les opérateurs en informatique et les médiamaticiens. Ces professions représentent 2000 personnes en Valais, lesquelles sont rejointes chaque année par 80 apprentis obtiennent leur CFC.

Pour une formation en Valais

Le premier but d’ICT ValaisWallis est la formation. «Pour l’instant, le Valaisan qui veut obtenir un brevet doit se rendre dans un autre canton. Nous allons mettre en place les cours de brevet dès 2020 en Valais. Nous allons également proposer une formation continue», indique Bertrand Roduit.

La formation est un élément clé, parce que les métiers du digital vont se retrouver face à un important manque de personnel ces prochaines années. Il manquera 40 000 employés dans le secteur informatique en Suisse en 2026. «Le Valais sera aussi touché par ce phénomène. Pour éviter la pénurie qui s’annonce, il faudrait ouvrir une classe supplémentaire» pour les jeunes Valaisans voulant obtenir leur CFC.

A lire aussi : Il manquera 40’000 employés dans le secteur informatique suisse à l’horizon 2026

La nouvelle association professionnelle entend aussi défendre les intérêts économiques de ses membres. «Aujourd’hui, plus de 50% des appels d’offres de l’Etat partent à l’extérieur du canton. Nous voulons nous battre contre cette tendance, qui se retrouve d’ailleurs aussi chez passablement d’entreprises privées.»

Autre combat à venir pour ICT ValaisWallias, celui des salaires, puisqu’il n’existe pas de CCT dans les métiers des technologies de l’information et de la communication.

En savoir plus : Le site internet d’ICT ValaisWallis

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top