29.08.2018, 15:16

Valais: une association rassemblant des victimes des APEA voit le jour

chargement
Sandra Rimet a protesté devant l'APEA de Sion en mai dernier.

Social A l’initiative de Sandra Rimet, qui avait manifesté devant l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de Sion en mai dernier, cette association, nommée IDEAL, espère faire bouger les autorités politiques.

Une association des victimes des APEA – autorités de protection de l’enfant et de l’adulte – vient de voir le jour en Valais. Elle porte le nom de IDEAL et a été fondée par Sandra Rimet qui lutte depuis des années pour la garde de son fils. C’est elle qui a notamment manifesté devant l’APEA de Sion en mai dernier. «Depuis le temps que je me bats, je me suis rendu compte que seul, on n’arrive pas à se faire assez entendre par les autorités politiques. Rien ne bouge. J’ai l’espoir que si les victimes des APEA s’assemblent, elles auront plus de poids et de crédibilité, et, dans l’idéal, pourront (enfin) se faire entendre par les APEA», explique-t-elle.

Valais: une maman manifeste devant l’APEA de Sion pour faire bouger sa situation

La Valaisanne, qui préside cette association, souhaite aussi que IDEAL puisse informer les parents qui sont confrontés à l’inertie des APEA. «Nous ferons une liste des droits que les pères et mères ont, par exemple», ajoute Sandra Rimet.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DOSSIER APEA 2/3Valais: les avocats et psychiatres veulent professionnaliser les APEAValais: les avocats et psychiatres veulent professionnaliser les APEA

DOSSIER APEA 3/3Dysfonctionnements des APEA: Frédéric Favre répond aux critiquesDysfonctionnements des APEA: Frédéric Favre répond aux critiques

Top