08.06.2019, 17:52

Valais: un ours a été aperçu par des promeneurs sur la Riederalp

chargement
L'ours a été filmé par des promeneurs.

Grands prédateurs Un ours a été observé dans la région de Riederalp, dans le canton du Valais. Deux promeneuses ont pu filmer l’animal. Il pourrait s’agir du même animal que celui observé l’an dernier vers le Sanetsch.

Des promeneurs ont filmé samedi matin un ours dans la région de Riederalp en Valais. Des démarches sont en cours pour identifier l’animal. Il pourrait s’agir du même ours observé l’an dernier vers le Sanetsch.

Cette fois, l’ours a été aperçu et filmé dans la région de Moosfluh, sur la Riederalp, indique samedi le canton du Valais dans un communiqué. Les promeneurs ont informé le service de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF), qui a visionné les images et a formellement identifié le lieu et l’espèce.

«Ces femmes ont filmé l’ours près d’une arête, sur la partie supérieure du téléphérique menant au Moosfluh. Elles ont montré les images à des employés des remontées mécaniques. Ces derniers nous ont avertis», indique Peter Scheibler, chef du SCPF.

 

L’ours se trouve actuellement dans le périmètre du District franc fédéral (forêt d’Aletsch). Le SCPF a dépêché le garde-chasse et un biologiste sur place pour trouver des indices afin de prélever des échantillons pouvant servir aux analyses ADN. Celles-ci confirmeront s’il s’agit du même individu observé l’an dernier dans la région du Sanetsch.

«C’est un ours modèle»

Pour Sara Wehrli, responsable des grands prédateurs chez Pro Natura, «il est vraisemblable qu’il s’agisse de l’ours M29 qui est observé depuis deux ans. C’est une bonne nouvelle, car cela montre que cet ours habite de manière durable les Alpes centrales. Et ce, sans créer de problème ou de dégât. On ne l’aperçoit que très rarement et ensuite, il se fait discret pendant des mois. C’est un ours modèle!»

A lire aussi : Des traces d’ours observées au Sanetsch

«Oh my god!»

Sur la vidéo, on entend une femme lancer en anglais: «oh mon Dieu, c’est un ours. J’ai un peu peur.» Une autre femme, visiblement émerveillée par le spectacle, s’exclame: «pas moi!» Et les femmes rient finalement, en s’extasiant face à ce spectacle peu anodin.

Pourtant, le SCPF rappelle que l’ours est un prédateur et qu’il faut garder ses distances et éviter de prendre des photographies. «Depuis le début 2018, de nombreux indices confirment que l’ours se rapproche de notre canton. Récemment des traces de cet animal ont pu être confirmées au Sanetsch», précise ce service.

Un ours peut en cacher un autre, pour notre dessinateur Casal. Casal

 

«Ce qui m’intéresse de savoir, c’est si l’ours filmé aujourd’hui est le même. C’est tout à fait possible que ce soit le cas», indique Peter Scheibler. «L’ours vu vers le Sanetsch navigue entre Berne, Uri et le Valais et effectue de très grands déplacements. Ce ne serait donc pas étonnant.»

A lire aussi : Ours au Sanetsch: entretien avec le garde-faune

La bête vue l’an dernier est probablement issue de la population du Trentin qui ces dernières années est devenue de plus en plus importante.

Les précautions à prendre

Cela étant lorsque les ours n’ont plus peur de l’homme, il faut se montrer très prudent. Il est donc important de suivre plusieurs règles suivantes lorsque l’on se promène dans une zone où peuvent se trouver des ours. Le SCPF a publié quelques conseils à ce sujet.

Primo, rester sur les sentiers de randonnée, éviter les arbustes à baies denses et les zones isolées où poussent des champignons, se faire remarquer en parlant ou en faisant un peu de bruit. En outre, il est conseillé de ne pas traîner de restes de repas ou des déchets et de tenir son chien en laisse. Un conseil que reprend le WWF. «L’ours est un animal sauvage et doit le rester. Il ne faut pas lui donner à manger», indique sa porte-parole Pierrette Rey.

«L’observer à distance»

En filmant l’ours ce matin, les deux femmes semblent toutefois conscientes que l’ours peut être attiré. «Nous avons de la nourriture», explique l’une d’entre elles. Et Pierrette Rey d’ajouter: «Pour réussir une belle photo, il ne faut pas oublier les règles élémentaires de prudence. Sans tomber dans la psychose, il ne faut pas oublier que l’ours est un peu plus dangereux que le loup. Si l’on a la chance de tomber sur un plantigrade, il faut l’observer à distance.»

Face à un ours

Si vous voyez un ours, restez calme et essayez d’évaluer la situation. Faites-vous remarquer en parlant de la manière le plus naturelle possible. N’essayez en aucun cas de vous en approcher. Au contraire, éloignez-vous lentement (ne jamais courir, les ours sont beaucoup plus rapides que nous). Et surtout, n’ayez pas la très mauvaise idée d’attirer l’animal avec de la nourriture.

Si la bête se dresse sur ses pattes arrière, il observe les alentours. Ce n’est pas un geste menaçant.

Si vous observez un ours brun ou des traces récentes de son passage (empreintes, déjections), notez l’emplacement exact et prenez si possible une photo des traces. Contactez la surveillance du SCPF au 027 606 70 00 / scpf@admin.vs.ch.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FauneBerne: un garde-chasse découvre les traces d'un ours dans la neigeBerne: un garde-chasse découvre les traces d'un ours dans la neige

AnimauxGrisons: "Bärenland", le premier centre de protection des ours de Suisse, a été inauguréGrisons: "Bärenland", le premier centre de protection des ours de Suisse, a été inauguré

AnimauxEtats-Unis: des policiers récupèrent trois oursons qui viennent de perdre leur mamanEtats-Unis: des policiers récupèrent trois oursons qui viennent de perdre leur maman

Grand ConseilValais: l'ours inquiète certains députésValais: l'ours inquiète certains députés

Top