06.05.2019, 05:30
Lecture: 9min

Suicide assisté en EMS: Le Grand Conseil légifère cette semaine alors que les médecins menacent de référendum

Premium
chargement
Le Grand Conseil va légiférer jeudi concernant l'assistance au suicide en EMS

Grand Conseil Le Valais s’apprête à légiférer sur le suicide assisté en EMS à travers le projet de loi sur la santé. Si le Gouvernement veut maintenir la liberté laissée actuellement aux EMS, l’unanimité de la Commission de santé du Grand Conseil prône une équité de traitement pour tous les patients du canton avec des conditions strictes d’application. Le Grand Conseil aura le dernier mot tandis que les médecins avancent déjà la menace d’un référendum.

Aujourd’hui, en Valais, la moitié des EMS permettent l’assistance au suicide au sein de leur établissement et les autres pas. «La situation est partagée dans le Valais central. Ensuite plus on se dirige vers le canton de Vaud, plus la pratique est admise, tandis que dans le Haut-Valais, on la refuse majoritairement», explique Georges-Albert Hériter, président des EMS du canton...

À lire aussi...

MilitaireL’école de recrues à la maison? On a suivi deux Valaisans, Maxime et LéonardL’école de recrues à la maison? On a suivi deux Valaisans, Maxime et Léonard

StatistiquesCoronavirus: d’importants foyers persistent dans certaines communes valaisannesCoronavirus: d’importants foyers persistent dans certaines communes valaisannes

PandémieCoronavirus: 167 nouvelles infections en un jour en ValaisCoronavirus: 167 nouvelles infections en un jour en Valais

Gestion de la pandémieRentrée de janvier: les écoles valaisannes très peu touchées par le coronavirusRentrée de janvier: les écoles valaisannes très peu touchées par le coronavirus

CoronavirusL’accès aux pistes des Alpes vaudoises pourra être limité. Rien de tel prévu en ValaisL’accès aux pistes des Alpes vaudoises pourra être limité. Rien de tel prévu en Valais

Top