Valais: nos professionnels oseront-ils le rosé pour assainir le marché?

chargement

Viticulture Et si le développement de la filière du rosé aidait à assainir le marché du vin suisse, notamment en contribuant à diminuer les stocks de rouge? Les responsables de Changins et du centre expérimental de Provence ont profité d’Agrovina pour inciter les vignerons d’ici à franchir le pas.

 24.01.2020, 18:00
Lecture: 5min
Premium
Le Valais peut offrir une belle diversité de rosés. Dans les goûts et les couleurs.

«Y a-t-il des vignerons prêts à soutenir notre combat pour booster le rosé suisse?» Pascale Deneulin, du centre de Changins, a profité de la Journée suisse d’œnologie d’Agrovina 2020 pour lancer un inattendu appel du pied aux professionnels du pays.

 

Le président d’Agrovina, Patrice Walpen, le directeur de Changins, Conrad Briguet, et le...

À lire aussi...

TémoignageChoquée par l’affaire du violeur sur Tinder, une Valaisanne victime d’agression sexuelle se confieChoquée par l’affaire du violeur sur Tinder, une Valaisanne victime d’agression sexuelle se confie

GRANDE INTERVIEW«Les chiffres actuels nous donnent tort et j’en suis très heureux» L’interview de Jacques Fellay, membre de la task force scientifique nationale«Les chiffres actuels nous donnent tort et j’en suis très heureux» L’interview de Jacques Fellay, membre de la task force scientifique nationale

ArchéologieBois de Finges: les fouilles archéologiques de la Pierre du Meurtrier reprennentBois de Finges: les fouilles archéologiques de la Pierre du Meurtrier reprennent

Bien-êtreLe sirop de sureau pour les grands et les petits. Par Gaëlle FumeauxLe sirop de sureau pour les grands et les petits. Par Gaëlle Fumeaux

Campus EnergypolisCampus Energypolis: une technologie aux «applications infinies» et son mystérieux inventeurCampus Energypolis: une technologie aux «applications infinies» et son mystérieux inventeur

Top