Valais: nos professionnels oseront-ils le rosé pour assainir le marché?

chargement

Viticulture Et si le développement de la filière du rosé aidait à assainir le marché du vin suisse, notamment en contribuant à diminuer les stocks de rouge? Les responsables de Changins et du centre expérimental de Provence ont profité d’Agrovina pour inciter les vignerons d’ici à franchir le pas.

 24.01.2020, 18:00
Lecture: 5min
Premium
Le Valais peut offrir une belle diversité de rosés. Dans les goûts et les couleurs.

«Y a-t-il des vignerons prêts à soutenir notre combat pour booster le rosé suisse?» Pascale Deneulin, du centre de Changins, a profité de la Journée suisse d’œnologie d’Agrovina 2020 pour lancer un inattendu appel du pied aux professionnels du pays.

 

Le président d’Agrovina, Patrice Walpen, le directeur de Changins, Conrad Briguet, et le...

À lire aussi...

ChroniqueU Décès. Par Philippe BattagliaU Décès. Par Philippe Battaglia

DrameAltercation fatale à Sion: un quartier sous le choc après la mort d’un retraitéAltercation fatale à Sion: un quartier sous le choc après la mort d’un retraité

Bons plansSi on sortait ce week-end?Si on sortait ce week-end?

ActivitésJeu libre en extérieur: une petite prise de risque, de grands bénéficesJeu libre en extérieur: une petite prise de risque, de grands bénéfices

Séismes, le Parlement en faveur d’une assurance nationaleSéismes, le Parlement en faveur d’une assurance nationale

Top