21.10.2020, 18:00
Lecture: 5min

Valais: le projet de loi sur la mobilité douce suivi de près

Premium
chargement
Dans un premier temps, le canton veut créer un réseau sécurisé de pistes cyclables autour de plusieurs agglomérations de plaine, dépassant ainsi les limites communales.

Se déplacer Le Conseil d’Etat a accepté une motion parlementaire réclamant des bases légales pour promouvoir la mobilité douce quotidienne. Une demande partagée par l’association Vélo vs qui songe à une initiative populaire si la proposition de loi n’est pas satisfaisante.

Alors que la loi fédérale sur les voies cyclables est en préparation à Berne, des parlementaires valaisans exigent que le canton se dote de bases légales sur la mobilité douce quotidienne. La motion déposée en septembre 2019 par Céline Dessimoz (Verts), Marie-Paul Bender (AdG), Géraldine Arlettaz-Monnet (PLR) et Joachim Rausis (PDC) demande de définir clairement la notion de mobilité douce quotidienne, de fixer des objectifs, de clarifier les compétences du canton et...

À lire aussi...

Mobilité douceValais: appel lancé en faveur du véloValais: appel lancé en faveur du vélo

Valais: appel lancé en faveur du vélo

A l’occasion de la Journée mondiale du vélo, l’association Pro vélo Valais appelle les communes à prendre des mesures...

  03.06.2020 15:54

engouementMobilité douce: en Suisse, le coronavirus dope l'utilisation du véloMobilité douce: en Suisse, le coronavirus dope l'utilisation du vélo

Top