16.09.2019, 05:30

Valais: le garde-chasse cumule les procédures pénales. Notre enquête.

Premium
chargement
L'un des pièges photographiques installés par l'Université de Berne afin de cartographier les traces d'animaux.

faune Un garde-chasse multiplie les ennuis avec la justice dans une succession rocambolesque. Informé de certains faits, le Service de la chasse n’a pas jugé bon de les dénoncer au procureur.

Destruction d’appareils photographiques appartenant à l’Université de Berne, dissimulation de trois tirs accidentels pour «services rendus», tir illégal d’un trophée de cerf en compagnie d’un client et détention inadéquate de deux aiglons, comme le révélait «Le Nouvelliste» en juillet dernier: ce sont tous les soupçons qui pèsent aujourd’hui sur un garde-chasse valaisan sous le coup d’au moins trois instructions...

À lire aussi...

NatureValais: les malheurs de deux bébés aigles détenus par un garde-chasseValais: les malheurs de deux bébés aigles détenus par un garde-chasse

Top