17.04.2019, 10:05

Valais: le droit à l’assistance au suicide pourrait être reconnu même dans les homes

chargement
La loi valaisanne pourrait introduire le droit à un suicide assisté même dans les homes ou dans les hôpitaux.

Fin de vie Une commission du Grand Conseil valaisan veut que le droit à l’assistance au suicide soit reconnu pour tous. Même pour les personnes qui se retrouvent dans un home ou à l’hôpital.

«L’assistance au suicide représente une liberté individuelle. Toute personne capable de discernement peut faire valoir cette liberté.» Cette disposition pourrait se trouver dans la future loi sur la santé valaisanne, qui sera débattue au Grand Conseil lors de la session de mai. Cette formule a été introduite par la Commission de la santé du Grand Conseil.

La commission a introduit dans la loi un alinéa qui impose aux «institutions sanitaires avec mandat public», soit les hôpitaux, cliniques et homes, de respecter le choix des patients ou résidents.

Trois conditions sont précisées: la personne demandant de pouvoir bénéficier de l’assistance au suicide doit souffrir d’une maladie ou d’une suite d’accident graves et incurables, la personne ne peut plus être ramenée à son domicile et la prise en charge par des soins palliatifs doit lui avoir été présentée.

Cette proposition a été acceptée à l’unanimité des treize membres de la Commission de la santé, présidée par Julien Dubuis (PLR).

Pour rappel, en 2016, le Grand Conseil avait refusé de légiférer sur la question de l’assistance au suicide dans les EMS et les hôpitaux.

A lire aussi: Assistance au suicide: le Grand Conseil refuse de légiférer

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Série 1A/3De plus en plus de Valaisans recourent au suicide assistéDe plus en plus de Valaisans recourent au suicide assisté

Aide au suicideExit aide toujours plus de gens à mourirExit aide toujours plus de gens à mourir

Exit aide toujours plus de gens à mourir

905 personnes ont eu finalement recours à Exit en 2018, ce qui représente 23% de plus que l’année précédente. Du côté...

  12.02.2019 09:35

Top