23.03.2018, 12:14

Valais: la Torche 2.0 ravive la flamme satirique

chargement
Autour du porteur de flamme, ce vendredi à Sion, l'équipe de rédaction de La Torche 2.0: le journaliste Joël Cerutti (à gauche), les dessinateurs Pigr (Igor Paratte) et (François) Maret et Ia chroniqueuse Estelle Borel.

 23.03.2018, 12:14 Valais: la Torche 2.0 ravive la flamme satirique

Médias L'application satirique pour smartphones La Torche 2.0 Valais a démarré ce vendredi sa campagne de pré-abonnement. Lancée également dans quatre autres cantons romands, elle proposera trois publications - textes et dessins - par semaine.

Brocarder l'actualité cantonale par le texte et le dessin, et directement sur les téléphones portables des gens: c'est la ligne directrice de La Torche 2.0, dont la campagne de pré-abonnement a été lancée ce vendredi dans cinq cantons romands, dont le Valais. 

Une fois les 500 abonnés atteints - le coût pour le lecteur est de 60 francs par an -, l'application satirique proposera trois publications par semaine.

"Libre, anarchiste et sans couleur politique"

"L'idée est d'atteindre directement les lecteurs en n'étant plus noyés dans le flux des réseaux sociaux", explique Joël Cerutti, rédacteur en chef de La Torche 2.0 Valais. Le journaliste sera entouré de deux dessinateurs, (François) Maret et Pigr (Igor Paratte), et d'une chroniqueuse, Estelle Borel.

Lancée en octobre dernier dans le Jura par le journaliste Luc Schindenholz, ce nouveau média se veut "libre, anarchiste et sans couleur politique", précise Joël Cerutti.


Top